[Lecture] Bébé veggie

bebe-veggie-ophelie-veron-linda-louis« Et il mangera de la viande ? » Aaah, la question qui fâche, quand seul un membre du couple est végétarien !

Du coup, on a toujours pas tranché. Lui laisser le choix d’accord, mais en attendant, qu’est-ce qu’on fait ?

Mais finalement, qu’il mange un peu de dinde blanche dans sa purée de carotte ou pas, cela ne m’empêchera pas de me renseigner sur les alternatives possibles. Manger de la viande, peut être, mais pas systématiquement !

Bébé veggie d’Ophélie Veron (mais siii, du blog Antigone XXI) est alors l’allié parfait pour moi. Ce livre répond aux nombreuses questions qu’on peut se poser sur la diversification d’un bébé végétarien/végétalien/flexitarien.

La première partie du livre est une mine d’informations (ou de rappels, c’est selon) nutritionnelle. D’abord, qu’est ce que ça veut dire manger sain ? Et de quoi à besoin un bébé ? Dans quelles mesures ? Dans la seconde partie du livre, on trouve ensuite des idées de recettes (accompagnées de belles photos, ça ne fait pas de mal) : purées, compotes, tartines, veloutés, céréales…

Ce que j’aime particulièrement dans cet ouvrage, c’est qu’il a été écrit en étudiant les habitudes et recommandations de la France, mais aussi du Canada. Pourquoi les petits canadiens pourraient manger des légumineuses dès 9 mois alors qu’en France on préconise parfois d’attendre un an et demi ? La poutine dans le biberon permettrait-elle de mieux digérer les lentilles corail où il n’y a pas UNE SEULE réponse universelle (en parlant de ça, vous connaissez l’histoire des bébés eskimos ?)

 

Bref, un must have pour (se) rassurer si on souhaite proposer une alimentation alternative à son petit.

3 réflexions sur “[Lecture] Bébé veggie

  1. Estelle dit :

    Bonjour,
    Je tombe sur cet article assez longtemps après sa publication, vous avez donc peut-être pu avancer un peu sur la réflexion ! Chez nous même schéma, papa omni et maman végétarienne, du coup notre petite fille de 9 mois a un peu des deux types d’alimentation. D’autant que c’est moi qui prépare sa nourriture, alors je m’autorise à l’introduire un peu dans mon camp :-p ! J’essaie d’alterner viandes/lentilles/quinoa (le plus facile car céréale complète, pas besoin de préparer trente-six trucs), pas encore tenté les haricots divers.
    Pour l’instant rien à déplorer, il y a juste l’oeuf qui ne passe pas très bien (sans surprise, car chez moi non plus).
    Au final je trouve ça plutôt enrichissant pour l’enfant, au même titre qu’une double culture plus classique.
    La pédiatre est tombée des nues quand je l’ai informée qu’au Canada on commence la diversification par les protéines, les végétales étant sur le même plan que les animales – alors qu’elle pensait que les légumineuses et divers dérivés du soja n’étaient pas digeste pour un estomac de petit occidental. A priori nous ne sommes pas fondamentalement différents de nos cousins d’outre-atlantique sur le plan génétique, donc…
    J’avais prévu d’acheter le bouquin pendant ma grossesse et puis le temps a passé… Comment sont les recettes ? Expérience concluante ??

    J'aime

    • chutmamanlit dit :

      Hello et bienvenue sur le blog ! (et désolé du délai de réponse)

      Aujourd’hui, le Lardon a 15 mois, et effectivement, on a avancé un peu. Vers 8-9 mois, on a arrêté les petits pots pour aller vers de la DME (oui, si il y a eu petits pots, ce n’est plus de la DME pure, blablabla). Du coup, il mange comme nous : très peu de viande (on en a jamais dans le frigo, sauf si on nous en donne par exemple, après visite chez les parents, ou bien si mon chéri commande à emporter) mais pas mal de légumineuses, céréales, etc. Comme il mange comme nous, je ne sais pas si c’est plus sain qu’une alimentation traditionnelle (comme tout le monde, on a des jours avec et des jours sans) mais je pense que c’est effectivement plus varié.

      Et pour en revenir au livre, il est vraiment bien côté théorique, pour rassurer les gens, et fournir des billes aux sceptiques. Mais sinon, j’avoue n’avoir suivi aucune recette 😀 Il mangeait ce qu’on avait dans l’assiette, et puis voilà !

      J'aime

  2. Estelle dit :

    Un peu de DME occasionnellement chez nous aussi (donc pas DME pure et dure non plus, d’autant qu’elle prend des purées chez sa nounou ! 😉 ), car notre demoiselle a un tempérament très indépendant et tient à faire les choses toute seule.
    Je crois qu’il ne faut pas se faire une montagne de l’équilibre d’un seul repas, ça se fait plutôt sur plusieurs jours. L’important pour eux est d’éviter les aliments transformés, le sel, le sur-gras, etc. Et ces moments de découverte par eux-mêmes ET en compagnie de leurs parents n’ont pas de prix !

    Aimé par 1 personne

Qu'est-ce que tu en penses ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s