[Lecture] Apprends-moi à être moi-même

9782212564266_h430Une fois n’est pas coutume, je vais parler d’un livre que je n’ai pas aimé. Montessori de la naissance à 3 ans – Apprends-moi à être moi-même de Charlotte Poussin avait tout pour me plaire. Une présentation simple et illustrée des travaux de Maria Montessori, ça donne envie, surtout sur la période 0-3 ans, qui est je trouve, moins souvent traitée que celle des 3-6 ans. La bibliographie est riche, et pour qui n’a pas envie de lire les nombreux ouvrages de Maria, c’est un excellent point d’entrée.

D’ailleurs, le premier chapitre du livre, sur la vie de Maria Montessori était tout bonnement fascinant (tiens, c’est décidé, j’en ferais un article). Les parties sur le développement de l’enfant (notamment les périodes sensibles) et ses besoins (concentration, liberté, indépendance) sont des excellents résumés des travaux de Maria. Mais, arrivé au chapitre de l’approche Montessori à la maison, l’autrice Charlotte Poussin a rajouté à la voix de Maria Montessori son organisation et ses choix pour appliquer les principes dans sa maison. Oh, après tout, c’est son livre, il est bien normal qu’elle donne son avis. Mais, je ne me suis pas du tout retrouvée dans son interprétation de la méthode, vraiment pas.

Par exemple, concernant le cododo, elle explique que « Tout est une question d’équilibre mais plus tard l’enfant intègre sa chambre, plus cela risque d’être compliqué. […] je pense que c’est idéal pendant un à deux mois et demi selon les cas ». Deux mois et demi maximum ?! Le cododo n’est peut être pas « montessorien » (encore que, je n’ai encore rien lu de Maria Montessori qui aillent à l’encontre de cette habitude) mais de là à la décourager, je trouve cela vraiment dommage. Que dire des petits qui dorment pendant au moins un an avec leurs parents ? (soit une majorité des cultures, vous le sauriez vous aussi si vous aviez lu le fascinant Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud et autres aventures éducatives du monde entier !) En quoi partager le même lit pour un sommeil apaisé et un allaitement facilité irait à l’encontre de l’autonomie de l’enfant ?

En parlant d’allaitement, Charlotte Poussin aborde aussi le thème du sevrage. Elle parle de sevrage naturel pour des enfants entre 9 et 13 mois. Bien étonnant quand toutes les études anthropologiques semblent indiquer que l’âge « naturel » pour le sevrage se situe plutôt entre 2 et 6 ans. Je ne juge évidemment pas les femmes/familles qui ne choisissent pas l’allaitement long (moi même ayant arrêté vers les 6 ou 7 mois de mon fils), mais je trouve regrettable d’employer le terme naturel. D’ailleurs, elle ne rentre pas trop dans les détails sur la manière dont le sevrage s’est fait, me laissant d’autant plus sceptique.

Dans la liste des choses que je n’ai pas aimé dans ce livre, continuons en parlant de la forme. Le livre est principalement écrit à l’infinitif, on a l’impression de lire une successions d’injonctions à faire ceci ou cela. Très peu pour moi merci. Quand je lis un livre, d’autant plus sur Montessori, ce n’est pas pour avoir un mode d’emploi mais pour me forger moi même mon avis.

Au final, cette lecture a été pour moi une bonne leçon : si les travaux de Maria m’intéressent, mais que je veux me faire ma propre idée, je n’ai qu’à les lire, plutôt que de lire une interprétation par une autre personne !

Qu'est-ce que tu en penses ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s