Boys will be boys ; girl will be girls

Il y a cette petite fille aux traits fins et délicats. Plutôt prudente, quand elle arrive au parc, elle reste dans sa poussette de longues minutes, avant d’oser en descendre et se mêler aux autres. À 20 mois, elle n’est pas très téméraire : elle n’ose pas descendre le toboggan seule et attend toujours que sa maman ou son papa lui donne la main. Quand elle trottine dans le square après son ballon rose, ses cheveux longs et blonds volent derrière elle.

À la maison, c’est déjà la parfaite petite ménagère : elle adore jouer avec sa cuisinière et préparer des bons petits plats, passer le balai et frotter le sol avec une éponge. Avant de sortir, elle n’oublie jamais son sac à main, qu’elle porte fièrement comme maman. Et puis, si on pouvait encore en douter, on voit que c’est une véritable fille à son volume de parole : quelle pipelette !

Et puis il y a ce petit garçon, une véritable boule d’énergie : jamais fatigué, toujours en train de courir et de crapahuter partout. Il n’est pas spécialement délicat (quel bonheur de jetter des objets au sol !) et tape, pousse (ou mord parfois !) si on lui prend un jouet qui lui est cher ; ce n’est pas vraiment méchant, c’est juste un petit garçon.

Curieux et observateur, il aime comprendre le monde qui l’entoure. Il pose plein de questions (à sa manière, il commence seulement à parler) et veut tout savoir/goûter/toucher. Il a un petit faible pour les voitures (et les poubelles).

Bon, mais il faut que je vous avoue plusieurs choses :

  • Cette petite fille, et ce petit garçon sont en fait le même et unique enfant, mon Crapaud-Chaton-Lardon (c’est son nom complet) d’amour.
  • Ce fut très difficile pour moi d’écrire des choses aussi sexistes sur mon fils !

J’ai eu l’idée de cet article il y a trois semaines, suite à une réflexion sur ses jeux de dînette (« Ce n’est pas très bonhomme, dis donc ») : j’ai réalisé qu’en fait, on pouvait trouver en mon fils aussi bien des particularités dites féminines que masculines. Voilà donc pourquoi (en dehors de la première partie de cet article) j’évite soigneusement de dire des phrases comme  « C’est typique d’un garçon/d’une fille ».

Par ailleurs, en relisant aujourd’hui cette (double) description écrite il y a 3 semaines, je me rends compte que le Lardon a bien changé (3 semaines c’est une éternité à 20 mois 21 mois !) : il n’hésite plus du tout avant de se mêler aux autres au parc ; il n’insiste plus pour toujours se promener avec un « sac » ; il accepte de prêter ses jouets et commence même à arrêter de mordre !

Ce qui me permet de trouver une double morale à cette histoire :

  • Laissons nos enfants être qui ils sont, fille ou garçon (mais probablement un peu des deux si vraiment on devait assigner des comportements à un genre).
  • Laissons les vivre en dehors d’une étiquette. Peureux ou courageux ? Violent ou doux ? C’est beaucoup plus facile pour un enfant de sortir d’un comportement quand il n’y est pas sans cesse ramené !

Du coup, je suis curieuse de savoir comment ça se passe chez vous : votre enfant pourrait-il passer facilement pour un enfant de l’autre genre ? Et pour les parents de plus grands enfants, éclairez-moi : les petites manies de nos enfants sont-elles toujours aussi changeantes quand ils grandissent ?

11 réflexions sur “Boys will be boys ; girl will be girls

  1. GrandCoeur dit :

    J’aime beaucoup le violet, et le mélange du bleu et du rose. Donc il arrive que notre fils (7 mois) porte de ces couleurs. Il a même un body à fleurs violettes :-O Il a aussi une ou deux paires de chaussettes roses. Et aussi un biberon rose (et un bleu, et un jaune…) Bref il porte toutes les couleurs, mais apparemment les gens se basent vachement la-dessus pour savoir si c’est un garçon ou une fille, et plusieurs fois on nous a demandé (et pourtant mon fils a vraiment une « tête de garçon » je trouve !) ! Un jour mon mari en a eu marre et a répondu « on ne sait pas, il n’a pas encore choisi ».

    Aimé par 1 personne

    • chutmamanlit dit :

      Mon fils aussi est dans la team « fleuris » : j’ai craqué plusieurs fois sur ces motifs tellement plus gais que les éternelles voitures qu’on trouve sur les habits « pour garçons » !

      Mais sinon, j’adore la réponse de ton mari ! Si tous les parents étaient comme vous, il y aurait surement beaucoup moins de harcèlement/suicide et autre joyeusetés auprès des trans 😦

      Aimé par 1 personne

  2. Claire dit :

    Mais tu décris ton fils ou ma fille ?!?! Mis à part qu’elle n’est pas blonde 🙂
    Je me retrouve beaucoup dans ton article.
    Bon, je m’auto poile, mais ça va rester ici 😉 Quand nous avons appris que nous attendions un petit garçon, ma belle-mère m’a dit : « c’est dommage, il ne pourra pas jouer avec les jeux de sa sœur ! » ???? J’ai buggé ! Ma fille n’a aucun jouet genré ! Et surtout elle a récupérer des jeux de son cousin (autre petit-fils de ma belle-mère) et mon cousin. Alors franchement, je suis vraiment tombé sur les fesses ! Certaines idées ont vraiment la vie dure !
    Laissons vivre nos enfants et arrêtons de leur coller des étiquettes qui les enferment.

    Aimé par 2 people

    • chutmamanlit dit :

      Hiiiiii ! Promis, je ne dirais rien !

      Ton histoire me rappelle cette annonce Le Bon Coin de parents qui revendaient tout leur attirail biberons/bavoirs/etc rose pour en racheter en bleu pour le petit frère à venir. Bah oui, sais-on jamais, ça donne surement des coliques à un garçon de boire dans un biberon de fille !

      Quand à moi, j’avoue tout : je possède un jouet genré ! C’est un cadeau de mes amies pour mes 25 ans, il est réservé aux adultes avec vagin et rangé dans le tiroir de ma table de nuit 😀 (J’allais dire « bien rangé » mais depuis que le Lardon sait ouvrir les tiroirs, il est possible qu’il ai réussi à l’activer une fois… Ahem….)

      Aimé par 1 personne

  3. Céline (Maman du 21ème siècle) dit :

    Tu sais ce que j’en pense, je fais tout pour élever mes enfants de manière asexuée. Je trouve la façon d’avoir rédigé ton article très intéressante car elle interpelle le lecteur qui pourrait ne pas être convaincu. Bravo, donc !!
    C’est drôle ton Lardon me fait penser à Loulou plus jeune. Il laissait systématiquement passer tout le monde devant lui sur le toboggan, n’osait jamais s’affirmer face à d’autres enfants (je pense qu’il avait un peu peur des enfants plus « brusques » que lui). Il passe encore de longues heures à lire et on ne peut pas non plus l’arrêter de parler. 😉
    Petite question qui n’a rien à voir mais qui me « travaille » : pourquoi avoir surnommé ton fils le Lardon ? C’est surprenant pour une végétarienne, non ? 😉

    Aimé par 1 personne

    • chutmamanlit dit :

      Haha, ta question m’a fait rire 😀 J’avoue que ce que je mange est totalement décorelé des choix de surnoms qui sont si… instinctifs !
      « Crapaud », c’était pour sa position favorite, mais d’où sont venus « Chaton » et « Lardon » ?
      Impossible à dire.
      Sauf que souvent, on se regarde avec mon chéri, et on confirme notre choix « C’est vraiment un Lardon hein » (souvent, c’est quand il fait n’importe quoi :D)

      Et ça me fait penser à une affiche dont l’intitulé exact m’échappe mais qui disait quelque chose comme « Je ne mange pas les enfants (je suis végétarienne) ». Il faudrait que je la retrouve !

      J'aime

  4. Mam'Weena dit :

    Ton article est très interressant et j’avoue que je me pose souvent la question … j’essaie d’élever mes fils de manière « non genré », ils ont des traits fins, presque féminin, des caractères très differents et pourtant, mon ainé voue un culte aux engins de chantier 😅
    À tel point que mon père m’a sortie ce week-end que c’était des « vrais p’tits mecs » … je lui ai quand même fait remarquer qu’ils jouaient aussi beaucoup avec leur cuisinette er la poussettes du poupon 😉

    J'aime

    • chutmamanlit dit :

      Oui, c’est ça : j’ai pris l’exemple de mon fils, mais je pense sincèrement que c’est valable our tous les enfants (et que ça s’estompe à l’âge adulte pour rentrer « dans le moule ») : nous avons tous un savant mélange de préférences/qualités, mais trop souvent seulement celles correspondant à notre genre sont remarquées.

      Aimé par 1 personne

Qu'est-ce que tu en penses ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s