Enceinte, tout est possible

(Non je ne suis pas enceinte du deuxième !) (Toujours pas.)

enceinte-tout-est-possible

Par contre, j’avais très envie de lire Enceinte, tout est possible, de Renée Greusard et j’ai pas été déçue ! Moitié récit de vie, moitié investigation journalistique sur l’histoire de la maternité, Enceinte, tout est possible est un très chouette livre qui aborde les injonctions et les contraintes qui entourent les femmes dès le premier jour de la grossesse du projet de conception.

Le sujet paraît sérieux, et pourtant ça n’empêche pas l’autrice d’être drôle, comme le montre cet extrait qui m’a beaucoup parlé, quand Renée Greusard découvre qu’à la maternité, elle passera la première nuit seule avec son enfant :

On récapitule : vous avez sorti un bébé de votre vagin, vous avez probablement subi une épisiotomie, une déchirure, peut-être même les deux. Les médecins ont peut-être utilisé des forceps ou une ventouse pour extraire votre enfant. Vous devez vous remettre de votre péridurale qui vous a bien shootée (sensation grosse weed gratuite). Vous saignez abondamment (on appelle ça les lochies), ce qui vous contrait à porter au mieux un sublime slip filet, au pire une couche. Vous avez des tranchées (contractions post accouchement). Mais la priorité, tout de même, c’est que « papa se repose et soit en forme pour le retour à les maison ». Logique !

Enceinte, tout est possible, de Renée Greusard

En plus de son histoire personnelle, l’autrice ponctue son récit d’interviews de personnalités (Marie-Hélène Lahaye du blog Marie accouche là – la référence féministe sur la naissance et la maternité ; Martin Winckler, médecin et écrivain, grand défenseur du consentement chez les patients et surtout patientes ; et beaucoup d’autres). Je n’ai pas pu m’empêcher de surligner la citation suivante, extraite d’un entretien avec un médecin d’une grande maternité :

« – Qu’est-ce que c’est pour vous une grossesse normale ?

– C’est difficile… Peut-être une grossesse dont on n’a pas entendu parler… (rires) parce que des grosses normales, il n’y en a plus.

– Il n’y en a plus ?

– Non, pas en France. On impose à tout le monde des examens, des sérologies… Une grossesse normale c’est une grossesse au fin fond de l’Afrique avec un suivi comme on a envie… En France, il n’y a pas de grossesse normale.»

Enceinte, tout est possible, de Renée Greusard

Ce livre m’a appris beaucoup de choses sur le contexte de la médicalisation de la maternité aujourd’hui mais aussi à prendre du recul sur les multiples interdits et injonctions qui entourent les femmes enceintes : pourquoi devons nous passer par 3 échographies obligatoire quand certains pays n’en font qu’une ? ; pourquoi l’alcool est strictement déconseillé en France mais pas au Portugal ? ; …

Un livre à recommander à tous les curieux, et pas seulement les femmes enceintes !

Et puisque la seule chose meilleure qu’un bon livre, c’est quatre bons livres, je finis car article par des conseils lectures de trois autre ouvrages que j’ai beaucoup aimé aussi :

Infographie Enceinte tout est possible

  • Comment éviter de se fâcher avec la Terre entière en devenant parent ?, de Béatrice Kammerer et Amandine Johais, pour le travail journalistique exceptionnel de ses autrices ;
  • La femme brouillon, de Amandine Dhée, pour un roman autobiographique court et percutant sur la maternité (où chaque passage mériterait d’être recopié…) ;
  • Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud et autres aventures éducatives du monde entier, de Mei-Ling Hopgood, pour comprendre comment les bébés sont éduqués partout dans le monde.

Bonne lecture et bonnes fêtes ! (et si vous êtes enceinte, n’hésitez pas à trinquer avec un petit verre de vin, à la santé des portugais !)

22 réflexions sur “Enceinte, tout est possible

  1. GrandCoeur dit :

    J’en avais lu de longs extraits sur NouvelObs/Rue89 et ça avait l’air bien. C’était aussi intéressant de lire les commentaires des lecteurs… Pour avoir testé la grossesse en Écosse, et maintenant en Suède, c’est sûr que les contraintes et les injonctions sont différentes (de ce qu’on trouve en France, Belgique, Suisse par exemple) ! Il va falloir que je fasse un topo de tout ce dont je me souviens pour faire un post là-dessus ! Mais par exemple en Écosse, la consommation d’alcool durant la grossesse devait seulement être « limitée » (genre, ce qu’ils appellent une « unité » par semaine, soit un peu plus d’un verre…). En tout cas encore merci pour ces conseils de lecture !

    Aimé par 2 personnes

    • chutmamanlit dit :

      Je vais essayer de retrouver cet article ! J’attends ton article avec hâte, je trouve ça vraiment intéressant toutes ces injonctions qui pèsent sur nous (au point même de tuer notre bébé parfois !) mais qui s’estompent aux frontières…

      J'aime

      • GrandCoeur dit :

        En fait je pense que l’article (écrit par l’auteure, qui est aussi journaliste sur NouvelObs/Rue89) était une sorte de condensé de ce qu’il y avait dans le bouquin. Oui toutes ces différences dans la façon dont on traite les futurs parents et les bébés, c’est à se demander ce qui est bon et ce qui l’est moins, on ne sait pas trop à quoi/qui se fier !

        J'aime

      • Claire dit :

        alors c’est mon correcteur d’orthographie qui a fait je ne sais quoi 😂
        Je voulais dire, j’en ai tellement à lire ! Et puis j’en ai reçu un paquet à Noël 🙂
        Mais je note quand même 🙂

        J'aime

        • chutmamanlit dit :

          Aaaaaaah 😀 Heureusement, « bientôt » le congé mat, tu vas pouvoir être tranquille, faire ce que tu veux et lire autant que tu veux 😀 (bon je dis ça mais ça n’a pas trop marché pour moi avec un premier alors j’y crois à peine pour un second :D)

          Aimé par 1 personne

          • Claire dit :

            Bien tenté ! Je n’ai pas retrouvé de boulot donc je vais tenter une reconversion professionnelle. Néanmoins, mes journées sont bien occupées. Et puis chez nous on a jamais de temps mort. Quand tout va bien il faut forcément qu’une petite tuile nous tombe dessus. Rien de grave à chaque fois mais ça nous occupe et/ou fatigue bien !!

            J'aime

  2. Llu dit :

    J’ai repensé à ton billet lorsque j’ai écouté le dernier épisode d’un Podcast à soi, le livre était cité.
    Je lis trop peu de livres en ce moment, mais je vais le rajouter à la pile parce qu’il m’intéresse beaucoup. Plus j’en apprends sur la grossesse, moins je souhaite que la mienne (rien à l’horizon, mais j’y songe un peu plus) soit médicalisée. Du moins pas autant.

    J'aime

    • chutmamanlit dit :

      Ah oui, j’ai écouté ce podcast aussi ! Enceinte tout est possible est un bon point d’entrée pour se poser la question de la médicalisation qui est autour de la grossesse, mais il existe des ouvrages qui vont beaucoup plus loin (notamment sur la partie accouchement, qui est vraiment sur médicalisée dans certains hôpitaux). Mais du coup, tu as encore le temps de te renseigner 😀 (déjà, rien que savoir que ça n’est pas « normal », c’est un beau pas !)
      Merci de ta visite en tout cas, je suis contente de retrouver ici 🙂

      J'aime

      • Llu dit :

        De rien, je te lis régulièrement (merci les flux RSS !) 🙂

        Pas vraiment l’occasion de commenter, mais je trouve le sujet intéressant même si je ne suis pas directement concernée. Je sais où venir à la pêche aux infos quand j’en aurai besoin ^^

        J'aime

Qu'est-ce que tu en penses ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s