DIY : Carnet de mots d’enfants

Depuis deux ans, nous fêtons Noël entre amis (et nos enfants) en organisant un Secret Santa : chaque famille en pioche une autre au hasard. Cette année, côté enfant, nous devions donc offrir un cadeau à une petite fille de 2 ans et demi.

2018_0106_16420000.jpg

Secret Santa entre amis

Forcément, l’idée numéro un était un livre (on ne se refait pas) mais je voulais rajouter un petit cadeau personnalisé, et si possible fait main. Très vite, j’ai trouvé mon idée : cette petite fille est une vraie pipelette, elle parle tout le temps et ses parents nous racontent souvent des tranches de vie très drôle. Alors, je me suis mis en tête de fabriquer un petit carnet dans lequel ils pourraient noter ses plus beaux mots d’enfants !

Moi… fabriquer un truc… Il faut dire que j’adore l’idée du DIY mais dans la pratique, j’ai souvent du mal à venir à bout de mes projets… J’ai par exemple commencé une balle de préhension Montessori, des sacs sensoriels ou encore une table lumineuse… Et puis les aléas de la vie, le manque de matériel, ma paresse font que…. peut-être je finirais ces projets quand mon fils sera en âge d’avoir des enfants… En fait, les seuls DIY que j’ai posté ici étaient : soit une grosse blague, soit fabriqués par ma maman.

Mais pour ce DIY là, les planètes étaient alignées : j’étais tellement fière de mon idée qu’en cinq minutes, j’ai rassemblé le matériel nécessaire et j’ai réalisé exactement ce que j’avais en tête ! De mes mains !

 

Tutoriel

Alors, dans mon incroyable générosité, et portée par la fierté d’avoir réussi ce coup de maître, je vous propose donc un petit tutoriel pour réaliser vous aussi un carnet de mot d’enfants :

Le matériel

  • Du carton de récupération (ici, coupé dans des boîtes de lait)
  • Du papier de récupération (ici, des feuilles de brouillon, une enveloppe de recommandé, du papier à carreaux…)
  • Du fil solide (de cuisine, de pêche…) (ou, si comme moi, vous avez entrepris il y a 4 ans un DIY pour vous fabriquer un bracelet et que vous n’avez jamais fini, du fil de cuir)
  • Des ciseaux, un cutter ou un massicot (je ne l’avais pas utilisé depuis la fabrication de mes faire part de mariage tiens)
  • Une règle (bon dieu de bon sang, je l’ai rangé où celle là ?)
  • Un crayon (de papier c’est plus propre mais j’ai fait un stylo rouge car je ne sais pas où ils sont à la maison je suis sans foi ni loi)

Étapes

  1. Découper les feuilles et le carton à la même taille (j’ai choisi le format A5 : une feuille A4 coupée en deux).
  2. Plier tout ça en deux et insérer les pages dans la couverture pour faire un petit carnet.
  3. Marquer la tranche du carnet d’un coup de crayon tous les 2.5cm.schema
  4. Mettre le putain de fil dans la putain d’aiguille (clairement l’étape la plus délicate de tout ce tuto)
  5. Coudre les pages du carnet ensemble :
    schema 1

    C’est compliqué à expliquer mais logique à faire (et pourtant, je n’ai jamais cousu)

    • Faire sortir l’aiguille par le trou 3 et la rentrer dans le 4
    • Sortir du trou 5 et rentrer dans le trou 4
    • Sortir du trou 3 et rentrer en 2
    • Sortir du trou 1 et rentrer en 2
    • Finir par un noeud et couper le fil s’il dépasse2017_1215_20404300-01.jpeg(Ça peut aider de trouer les couches de papier et la couverture avant d’essayer de passer avec le fil, surtout s’il est épais comme le mien.)

Et voilà, c’est presque fini ! Il ne reste plus qu’à décorer la couverture (et surtout écrire ce que c’est sur le carnet sinon vos amis risquent de se demander pourquoi vous leur offrez des chutes de papier).

2017_1215_21184300-01.jpeg

Recherche de typographie

Un peu de masking tape plus tard, et voilà un chouette cadeau zéro-déchet pour enfant :

2017_1216_12281900-01.jpeg

Sur ce, je vais m’en faire un aussi pour noter les délicieuses conversations que nous avons à l’aube avec notre fils maintenant qu’il parle : « Fini dodo. Debout Papa. Debout Maman. Ouvert les volets. Debout Papa. Fini papa. Les volets. Fini. Papa. Debout » #tuVerrasCEstQueDuBonheurQuandIlsParlent

6 réflexions sur “DIY : Carnet de mots d’enfants

  1. GrandCoeur_Evinrude dit :

    Alors j’ai appris un nouveau mot, « massicot » (puisque jusqu’ici je disais « massicoteuse »), et surtout, que certaines personnes en avaient chez elles ! Blague à part, c’est très joli ce genre de cadeau 🙂

    J'aime

  2. Croco dit :

    Un A3 c’est le double d’un A4 (et la moitié d’un A2, qui est lui-même la moitié d’un A1, qui est la moitié d’un A0, qui est une feuille d’un mètre carré avec un rapport racine de deux entre la longueur et la largeur, comment ça tout le monde s’en fiche ?). Dans la même logique, un A4 coupé en deux ça donne un A5, format plus pratique pour un carnet !
    Sinon, c’est une super idée ce carnet de mots d’enfant, je vais peut-être y penser même si mon ainé parle encore bien peu… Mais bon, comme chez toi, la réalisation des DIY a tendance à trainer, je voulais faire les mobiles de la progression Montessori, bébé a 10 semaines et je n’en ai pas encore fait un seul ! (Mais j’ai enfin fait les trois premières paires de mon loto des odeurs pour l’ainé, on teste ce week-end.)

    J'aime

    • chutmamanlit dit :

      Ah oui zut, je voulais dire A5…. Je corrige, merci !

      Pfff, les mobiles je n’ai même pas envisagé car après les avoir fait, il aurait fallu que je trouve la motivation de les accrocher quelque part… Flemme d’avance !

      J'aime

Qu'est-ce que tu en penses ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s