Bilan du troisième trimestre

Dans les épisodes précédents, mon ventre était passé de un peu gros à plutôt gros. Dans ce dernier volet, on explose les dimensions et j’abandonne toute idée de vie privée : ça parlera de périnée et de crise hormonale, vous voilà prévenus.

  • 17 janvier : Je ne tolère plus qu’un seul pantalon. Et quand je dis pantalon, je parle en fait d’un jogging qui me sert de pyjama. Le reste de cette grossesse sera sous le signe de la classe donc.
  • 18 janvier : Je suis sous le choc de la question de la dame de Le Bon Coin qui me demande si j’attends “mon aîné”. Ça ne m’était même pas venu à l’idée que cet enfant pas encore né puisse être l’aîné d’autres personnes.
  • 21 janvier : J’ai une mauvaise habitude de langage : je dis souvent « Sa mère !  ». Ainsi, quand je reçois un coup particulièrement violent de la part de mon bébé, je ne peux m’empêcher de lâcher un « Sa mère !  » bien senti. Je suis sûre que ça fera très classe en salle d’accouchement « Putain de sa mère, ça douille ! » mais comme en l’occurrence, c’est bien moi la mère, ça passe non ?
  • 26 janvier : L’échographe nous apprend que notre bébé est moyen. Moyen. Qui est-elle pour juger hein, qui ?! Notre enfant sera fantastique, rien de moins ! (Mais sans pression aucune hein !)
  • 28 janvier : Mes proches s’inquiètent de ma mobilité. Il faut admettre que c’est vrai :  je me meus avec difficulté. Mais c’est largement compensé par le plaisir de prononcer cette phrase à voix haute (« jemeumeu », c’est drôle non ?).
  • 30 janvier : Je n’ai pas encore passé la barre des +10kg mais j’ai en revanche dépassé avec grand succès le mètre de circonférence !
  • 1er février : Il y a quelques mois encore, je supportais mal les soirs où je n’avais rien de prévu. Aujourd’hui, mon rêve le plus cher est de passer les 2 prochains mois sans bouger. Tout est si fatiguant.
  • 3 février : J’ai un petit plaisir personnel assez particulier : j’aime rédiger des fiches de révisions. Je suis donc probablement la première personne enceinte à avoir des fiches résumées des différentes positions possibles (et leurs avantages) pour l’accouchement !
  • 10 février : L’enfant n’est pas encore né, qu’il a déjà sa première chaussette orpheline. Pas de doute, c’est bien l’enfant de sa mère !

7_mois_et_demi_s.jpg

  • 12 février : J’étudie la liste fourni par la maternité. Il est mention d’un sèche-cheveux.
    • Ma première réaction, en tant que bonne féministe qui se respecte, a été de hurler « QUOI ?! Ils pensent que je ne peux pas vivre pendant 3 jours sans brushing ? Sexisme ! ».
    • Ma deuxième réaction a été de faire une recherche sur le sujet, et de hurler à nouveau, de douleur cette fois : le sèche-cheveux servirait en fait à sécher les points sutures en cas d’épisiotomie.
    • Ma troisième réaction a été de demander son avis à ma copine sage-femme. Elle a hurlé : « Mais c’est n’importe quoi ta maternité ! Le chaud favorise les bactéries, le sèche cheveux c’est une très mauvaise idée ! »
  • 15 février : Message de ma sœur : « jai révé que ca y est tu avais accouché lol. C’est une petite fille et vous l’avez appelée Jennifer (désolée !) »
  • 20 février : J’ai craqué : à 1 mois du terme, j’ai racheté des habits de grossesses que je peux enfiler. Adieu jogging, je me sens à nouveau belle et désirable (mais toujours aussi épuisée) en robe et leggings !
  • 22 février : Chaque soir, avant de me coucher, je vérifie que j’ai tout pour une bonne nuit :
  • 26 février : Jusque là, j’avais toujours associé le mot massage à un moment agréable. Mais ça c’était avant de découvrir le massage du périnée.
  • 27 février : Liste des choses pour lesquelles j’ai pleuré aujourd’hui :
    • les démangeaisons sur mon ventre à 4h du mat ;
    • quand à la fin de Rasta Rocket, ils tombent, mais ils se relèvent et portent le bobsleigh jusqu’à la ligne d’arrivée et que tout le monde se met à applaudir ;
    • la vidéo rigolote du bébé de nos amis.
  • 28 février : Je ponctue toute les phrases relatives à l’organisation de ma vie sociale par des « Haha, enfin si j’ai pas accouché d’ici là ! » où espoir et peur se mélangent.
  • 29 février : J’ai les mains et le périnée propre, choisi une musique douce avec soin, installé comme il faut serviette et coussin. J’enlève ma culotte. Je suis prête à commencer mon massage. Quand soudain, ÇA SONNE.

8_mois_s.jpg

  • 1er mars : Pendant qu’à l’extérieur, le monde semble suivre son cours, je sombre totalement dans l’obsession : dans la même journée, j’ai eu deux rendez-vous sage-femme, regardé deux épisodes de Call The Midwife, un documentaire Maternité : Dans le secret de la vie et 4 reportages En immersion dans une maternité.
  • 2 mars : Finalement, ce n’est pas moi la plus obsédée. Nouveau message de ma sœur : « J’ai rêvé que t’as accouché le 31 mars, un garçon qui sapelle Joje. Après je me demandais si j’avais pas rêvé donc je regardais plusieurs fois mes mails et c’était bien là ».
  • 4 mars : Chaque sortie m’épuise et il me faut 12 heures pour m’en remettre. Mais ça y est, j’ai enfin eu mon dernier cours de préparation à la naissance ! Mon dernier rendez-vous de suivi médical ! Mon dernier de cours de préparation ! Je vais enfin pour voir rester chez moi, et ne plus en bouger ! Il me reste un mois de grossesse pour profiter tranquillement : séries, films, bouquins, ça va être trop bien !
  • 5 mars : Changement de programme, on file à la maternité. 4 heures plus tard, un truc me sort d’entre les jambes. Je découvre que j’ai un fils, et les premiers mots qu’il entendra de ma bouche sont Oh putain !. Son père, plus sobrement, a fondu en larme.

baby_is_here

18 réflexions sur “Bilan du troisième trimestre

    • chutmamanlit dit :

      C’était l’idée à la base, quand je l’ai écrit il y a deux ans : je voulais me faire un petit album photo ! Et puis, la vie (et le Lardon) m’a totalement fait oublier cette envie ! Mais de m’y replonger dedans ces 3 dernières semaines a ravivé la flemme !

      En tout cas, merci pour ton mot, je n’aurais jamais pensé à qualifier les photos d’émouvantes 😅 Les deux dernières me font surtout bien rire : celle du 8ème mois où je suis totalement au bout de ma vie, et la tête de mon Lardon sur la suivante 🤣

      J'aime

    • chutmamanlit dit :

      Merci !! J’avais vraiment la volonté de continuer ensuite à la naissance du Lardon maaaais la fatigue, le sommeil saccadé… je n’ai pas tenu très longtemps. Et c’est dommage car quand je retrouve des bribes de notes où j’avais décrit à quoi il ressemblait à 4 ou à 9 mois, je me marre bien aujourd’hui !

      J'aime

  1. Estelle dit :

    Merci pour ces belles tranches de rire !
    L’enfant pas encore né qui perd déjà ses chaussettes, ça me rappelle quelqu’un 😉
    Et les massages du périnée avec le delphine+, qui de loin pourrait passer pour un gadget d’une autre nature (bon, oui, un gode), interrompus au dernier moment, ça me rappelle aussi des souvenirs !
    Ton accouchement a été super rapide, il avait l’air pressé de vous rencontrer votre Lardon !!
    Concernant le sèche-cheveu, outre ses vertus évidentes en termes de séchage, il produit aussi un bruit blanc qui calme direct les nouveaux-nés. Les gros moments de stress lors du change par ex. ont été souvent évacués comme ça. Ou alors c’est de la sidération, et elle était trop choquée pour réagir :O

    Aimé par 1 personne

    • chutmamanlit dit :

      Haha, je faisais le massage du périnée à la main moi 😁 (Mais c’est tout aussi gênant d’avoir la main à cet endroit là quand quelqu’un sonne !)

      Oui, le Lardon est arrivé vite ! En vérité, j’avais mes premières contractions la veille au soir déjà mais comme j’en avais régulièrement depuis un moment, j’ai eu du mal à comprendre que c’était « les vraies »…

      Pas bête le bruit blanc ! Mais je ne pourrais pas y penser pour un second car aujourd’hui mon Lardon est terrorisé de tous ces appareils à bruits blancs justement (sèche-cheveux, aspirateur….) 🙄

      Je suis contente de savoir que mes aventures résonnent chez d’autres en tout cas, merci de ton commentaire !

      J'aime

Qu'est-ce que tu en penses ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s