Ces derniers mois…

Ayant légèrement plombé l’ambiance avec mes articles précédents, et si j’écrivais un article un peu plus léger ? Un truc un peu rigolo (j’espère) et joyeux par exemple ? On y va ? On y va !

 

20 juillet : il est 5h du matin, je viens de nettoyer les cheveux pleins de vomi du Lardon de manière impassible (après tout, je suis parent niveau 2 ans et demi). En revanche l’odeur de la couette propre m’est insupportable, je vomis à mon tour. Et je consens à mettre fin au petit jeu auquel je joue depuis 2 jours : « gastro ou enceinte ? ». Le test est sans appel : je suis enceinte (mais j’ai peut-être une gastro aussi).

21 juillet : Le Bien Joli Chéri m’avoue que ça n’est pas encore vraiment concret pour lui. Je le rassure, pour moi non plus. Mais je ressens quand même l’envie puissante de passer deux heures à la cave trier les jouets et les habits trop petit du Lardon.

23 juillet : Je ne peux pas manger une fraise (bon, okay, vingt) sans Le Bien Joli Chéri ne ricane « Ah ouais, t’es vraiment enceinte… »

30 juillet : Je réalise que hey ! Je ne vais pas avoir mes règles pendant peut-être un an, voir plus ! Meilleure nouvelle !!!

1 août : Je lis un livre sur l’effondrement (mais si, vous savez ? le climat qui part en live, les ressources non-inépuisables de notre planète, etc…). Puis je fixe le plafond sans pouvoir fermer l’oeil de la nuit, en écoutant la respiration du Lardon à côté de moi, et en pensant au machin que j’ai dans le ventre : « Mais pourquoi je fais ça ?! ».

4 août : Le Lardon a voulu jouer à avoir un bébé dans le ventre. Quand le poupon est sorti, j’ai du lui faire des bisous, le prendre dans mes bras, puis le bercer pendant que le Lardon chuchotait « Chuuuut, il dort ! ». Je crois que chaque fois qu’on annonce la nouvelle à quelqu’un avec lui dans les parages, il nous écoute bien plus qu’il en a l’air.

9 août : Rien à voir mais je suis contente d’avoir noté la date : le Lardon m’a dit « Je t’aime Maman » et j’ai fondu d’amour.

2018_0823_18024300-01.jpeg

2 septembre : Est-ce que j’ai acheté une robe taille 14 ans en brocante alors que je suis enceinte ? Oui tout à fait !

3 septembre : Mon amoureux annonce la nouvelle à son chef avec une désinvolture qui me laisse pantoise. Peut-être est-ce la différence entre 15 jours et 3 mois d’absence…

4 septembre : Après avoir joué la scène dans ma tête 146 fois pour trouver la meilleure formulation, je l’annonce à mon chef à mon tour. Ouf, plus de peur que de mal, il est adorable, me félicite pour cette bonne nouvelle. (Probablement parce qu’il n’a pas encore fait le calcul que mon accouchement tombe pile au moment du lancement du projet sur lequel on travaille depuis plusieurs années).

5 septembre : En courant après mon bus, j’ai avalé un insecte par inadvertance. Heureusement, ça n’était pas vain : j’ai réussi à l’attraper mais j’ai passé tout le trajet tordue de douleur à cause d’un point de côté et en larmes car trop de sentiments (de tristesse, de dégout, de peine et d’hormones).

6 septembre : « Nounouuuuu, t’as pas fait de bisous à mon bébé dans le ventre ! » s’insurge le Lardon. Et c’est comme ça que notre fils a vendu la mèche à notre nounou avant qu’on lui annonce.

7 septembre : J’ai une tension très basse et une sévère anémie en fer. Je suis déprimée : je ne sers à rien, je ne suis qu’un poids pour toute ma famille, à quoi bon vivre cette vie…

16 septembre : Je revis (les cachets pour le fer y sont surement pour quelque chose) ! La vie est belle à nouveau, je ne lutte plus contre le sommeil à partir de 20h30 et je me couche même parfois après mon fils de deux ans et demi !

17 septembre : J’ai (res)sorti ma robe de grossesse préférée, j’ai un décolleté magnifique, un subtil ventre qui pointe. Les gens se retournent sur mon passage quand je passe dans la rue, rayonnante et épanouie. Tout le monde se lève pour me laisser la place dans le bus. Je suis la reine du monde.

2018_0919_07444900-01.jpeg

26 septembre : Problème de clés, il faut escalader une grille. Quelqu’un insinue que dans mon état, je ne peux pas le faire. « AH OUAIS, TU CROIS ÇA ??? » m’insurge-je. Moi qui ne comptais pas escalader la grille (je suis enceinte enfin, soyons raisonnable !), je suis en haut et je saute (bon, okay, un peu lourdement) de l’autre côté avant qu’il ne finisse sa phrase.

28 septembre : Est-ce que j’ai mis la robe taille 14 ans achetée en brocante, et est-ce qu’elle me va trop bien ? Oui tout à fait !

7 octobre : Quand je vois tout ce que nous avions acheté pour la naissance du Lardon, je suis un peu dépitée… Enfin, il n’est jamais trop tard pour évoluer : le minimalisme est maintenant ma deuxième langue, je saurais éviter ces écueils pour ce deuxième enfant !

9 octobre : Youpi, j’ai trouvé une écharpe en bambou, parfaitement adaptée à un nouveau-né. Elle complètera magnifiquement ma collection de moyens de portages déjà existante (un sling en laine pour l’hiver prochain, un sling tout doux pour les premiers mois, un sling en chanvre pour quand le bébé sera plus lourd, un onbu et un porte-bébé préformé).

15 octobre : Pas de doute, le Lardon a bien compris nos explications : « Moi, j’ai un bébé de lait dans mon ventre, Papa il a un bébé de bière et Maman, elle a un vrai bébé ».

29 octobre : Chaque soir, notre famille ressemble à une publicité Ricoré : dans notre petit pavillon provincial (ressemblant comme deux gouttes d’eau à celui des voisins), par la fenêtre, on pourrait voir l’un de nous jouant avec notre petit garçon (blond comme les blés, on est dans une publicité, rappelez vous) pendant que l’autre cuisine un bon petit plat. L’ambiance est joyeuse et apaisée. Et soudain, je me demande « Mais qu’est ce qu’on va s’emmerder avec un deuxième ?! »

— Hey, mon amoureuse, faudrait faire la photo du mois ! — Ah ? Euh, oui oui, demain ? Ou après demain ?

03 novembre : Tout va mal, le Lardon est insupportable et pète un cable pour un oui ou pour un non, je n’en peux plus. Et soudain, je me demande « Mais qu’est ce qu’on va s’emmerder avec un deuxième ?! »

15 novembre : Ça y est ! J’ai passé les 50 kilos ! (Mais je ne suis toujours pas plus haute que « taille 14 ans » par contre…)

— Dis, on en est où de la photo du mois là ? — Ah, euh, jme disais, sinon, je ferais un tryptique avec une par trimestre ?

10 octobre : Alors qu’il se déchausse d’habitude « tout seul comme un grand », le Lardon s’assied par terre et me dit « Je suis un tout petit bébé, j’ai besoin d’amour ». Alors je fais comme je ferais dans quelques mois avec notre nouveau tout petit bébé : je le prends dans mes bras, je le berce et je le cajole.

21 octobre : « Ouvre ton ventre, je vais donner la voiture au bébé » demande le Lardon en posant son jouet en offrande sur mon ventre.

— La pho ? — Rhaa, oui bah écoute hein, j’ai la flemme, et puis t’es jamais là aussi pour la prendre.

30 octobre : Je suis au bar avec des amis, et alors que tout le monde boit sa 3ème pinte, je commande un cocktail qui s’appelle Nada Colada 😓.

— Tu te rends compte ce qu’il pensera cet enfant, quand il verra qu’on a même pas pris le temps de faire une photo par mois ?

25 novembre : Est-ce que ma robe taille 14 ans est maintenant une tunique à cause de mon gros ventre ? Oui, tout à fait !

26 novembre : Ce n’est pas très rassurés que nous allons à cette deuxième échographie. Mais contre toute attente (et contrairement à son frère) ce bébé a bien tout ses organes, et tous au bon endroit ! Ouf, je crois que je me sens prête à en parler un peu plus maintenant !

 

La suite dans quelques mois ! Et en attendant, vous pouvez toujours relire la saison 1 (épisode 1, épisode 2 et épisode 3).

16 réflexions sur “Ces derniers mois…

  1. Miss B dit :

    Félicitations !!
    Moi j’ai lu Comment tout peut s’effondrer en mars, alors que mes fils avaient 3 et 5 ans, et j’ai passé quelques nuits blanches… Alors le lire enceinte je n’ose imaginer…
    Bonne suite de grossesse, hâte de lire la suite !

    J'aime

  2. Croco dit :

    Félicitations ! J’espère que tout se passe bien.
    J’adore ta façon d’écrire sur tes grossesses, ça fera de jolis souvenirs pour tes enfants (faudra que j’y pense pour le troisième… moi je n’ai même pas une photo où l’on voit vraiment que je suis enceinte pour mon deuxième! )

    Aimé par 1 personne

Qu'est-ce que tu en penses ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s