Les premiers jeux de société

Depuis mon enfance, je suis une grande fan de jeux de sociétés. Alors puisque ces dernières années, je joue beaucoup moins (suivre une partie entière sans être interrompue par une tétée/une couche/des pleurs est alors devenu compliqué impossible) je suis ravie de commencer un nouveau cycle de jeu avec le Lardon !

C’est vers ses deux ans que j’ai commencé à lui présenter quelques jeux. Au vu de son jeune âge, je les ai choisis mettant l’accent sur la sensorialité : la plupart de ces jeux présentent de (grosses) pièces, pour le plus grand plaisir de ses petites mains. D’ailleurs, pour le Lardon, l’expérience du jeu inclut aussi bien la partie elle-même que l’installation des pièces et le rangement dans la boîte à la fin (enfin, ça, ça n’est pas systématique non plus 😅) : il faut dire que manipuler des objets et mettre de l’ordre (même s’il semble un peu obscur pour nous !) sont généralement des activités prisées des bambins de cet âge !

Dans cet article, j’avais donc envie de vous présenter les jeux que nous possédons aujourd’hui à la maison : notre collection s’est construite un peu par hasard, au gré des trouvailles en brocante, des dons et de la récup auprès de nos parents/amis ; pourtant chacun de ces jeux apporte son petit quelque chose.

2019_0401_13154500-01.jpeg

Nos jeux sont rangés en libre service sous la table basse, et il est rare qu’il se passe une journée (ou plutôt une soirée) sans un petit jeu ; cela fait même partie du rituel avant le coucher : « Mon programme ce soir, annonce le Lardon chaque soir, c’est un biberon, un jeu, une histoire et au dodo ! »

Le jeu de la pêche

2018_0617_13325000.jpg

Je vous l’avais déjà présenté puisqu’il faisait partie du sac à surprise rempli en prévision d’un long voyage : ce jeu est très chouette pour se familiariser avec la base des jeux de sociétés : jouer à tour de rôle.

Et si l’enfant n’est pas encore réceptif (ce fut le cas pour le Lardon pendant un moment), ça n’entache en rien le plaisir de jouer : la boîte métallique, les aimants, les pièces en bois, les canes à pèches sont autant de petits objets à manipuler qui permettent des tonnes de jeux libres.

Le notre vient de Flying Tiger mais ce genre de jeu se trouve très facilement en vide grenier ou sur Vinted.

Le jeu de loto

2019_0401_13192500-01.jpeg

Voilà un autre classique qu’on trouve très facilement d’occasion : le jeu du loto. ; où en plus de la notion de tour de jeu, on introduit celle de pioche et de hasard.

Quand au principe même du jeu, inutile de le rappeler j’imagine… Mise en paire, utilisation du vocabulaire : le loto a tout pour plaire aux petits de 2-3 ans.

Mon premier verger

2019_0401_13215000-01.jpeg

Le Jeu du Verger est certainement le plus grand succès de chez Haba ; il existe d’ailleurs en multiples versions différentes : Mon premier verger, Le verger, Mini-verger, Le petit verger, le Super Mini Verger (…) et même les applications mobiles (Euh… ça va Haba ? Vous pouvez peut-être vous calmer sur le marketing non ?).

De mon côté, je suis ravie d’avoir trouvé la version Mon premier verger en brocante : cette version est vraiment idéale pour les touts petits avec ses grosses pièces en bois très agréables à manipuler (et qui se transformera facilement en jeu libre si l’enfant n’est pas prêt à se concentrer sur des règles).

C’est avec le Jeu du Verger que j’ai initié le Lardon a principe du dé* : comme pour la majorité des jeux destinés aux petits, on y retrouve des points de couleur (les dés à points viendront plus tard, pour les enfants sachant déjà dénombrer).

Le Jeu du Verger a aussi la particularité d’être collaboratif : il faut cueillir tous les fruits avant que le corbeau n’arrive dans le champ (mais à la maison, on est tellement dans la collaboration que le Lardon préfère arrêter la partie avant de cueillir le dernier fruit « pour pas que le corbeau il est triste »).

Bref, c’est un jeu très chouette pour se familiariser aux règles et au début de stratégie : le dé possède une face spéciale (un panier), permettant de choisir le fruit que l’on cueille. À trois ans, le Lardon n’y est pas encore : il préfère choisir un fruit par affect plutôt que pour augmenter ses chances de gagner 😅.

À noter que chez Haba, pour les enfants ayant l’habitude de jouer à des jeux de société, la version Le petit verger sera probablement plus intéressante sur le long terme : un peu moins chère, elle propose un peu plus de challenge puisque les enfants devront, en plus de la chance, faire appel à leur mémoire et leur esprit de déduction.

Le jeu des bisous

Découvert via Odrai, je n’ai pas pu résister au Jeu des bisous de Arplay en découvrant qu’il était disponible pour moins de 5€ sur Vinted ! C’est (encore) un jeu qui fait appel aux couleurs, dans lequel les joueurs collaborent pour compléter une fleur aux couleurs de l’arc-en ciel.

Mais le principal intérêt de ce jeu réside dans sa mignonnitude : à chaque pièce posée, on gagne le droit de faire un bisou ! Bisou dans le cou, bisou royal, bisou eskimo, bisou sur la joue… Clairement mon jeu préféré de tous (si le Lardon se laissait embrasser !)

Le chipe-couverture

Dans ce jeu dégoté en brocante, il s’agit de s’assurer que tous les petits lutins sont bien couverts pour aller dormir. Aucun évolution côté concept ici : des tours de jeux, un dé de couleurs, bref la routine pour le Lardon !

La seule nouveauté, c’est l’aspect « compétitif » du jeu : une face du de spéciale permet de piquer une couverture à un adversaire pour couvrir un de ses lutins. Mais pour le moment, ça n’intéresse pas le Lardon : il n’aime vraiment pas qu’on pique les affaires des autres, alors on a choisi de passer son tour, simplement 😅.

J’aime bien jouer à ce jeu avant d’aller au dodo, en souhaitant une bonne nuit à chacun des petits lutins (mais soyons honnête, ça n’a strictement aucune incidence sur la rapidité ou le calme du coucher 😅…)

Little Observation

Impossible de parler jeux de sociétés sans parler de la gamme Little de Djeco. Un jour que j’allais chercher un énième Relais Colis dans la boutique de jeux à côté de mon travail, j’ai fini par craquer et en acheter un neuf. J’ai jeté mon dévolu sur Little Observation, ou encore « le jeu des papillons » comme on dit par ici.

2019_0401_13253700-01.jpeg

Hey, devinez, encore un jeu qui fonctionne avec… des couleurs (vous le sentez que j’ai hâte que le Lardon sache dénombrer pour passer à d’autres types de jeux ? 😇) ! Mais là, on augmente en difficulté : il faut lancer deux dés et trouver le papillon qui possède les deux bonnes couleurs.

Les premières fois qu’on a proposé le jeu au Lardon, c’était loin d’être facile pour lui : retenir deux instructions ? Pas encore ! Mais, au fil des mois, c’est un plaisir de voir qu’il repère maintenant de plus en plus vite le bon papillon ! Et puis, comme pour les jeux déjà présentés, la présence de petites figurines à manipuler (en plastique, dommage) ajoute beaucoup à l’attrait du jeu !

Pour l’instant, on joue chacun son tour mais je pense qu’on pourra bientôt passer en mode « jungle speed » (que le plus rapide gagne !).

Jeu de mime et d’imitation

2019_0401_13163600-01.jpeg

C’est le premier jeu de carte que j’ai présenté au Lardon, et c’est un bon test pour voir s’il est prêt à rentrer dans des jeux plus abstraits (la réponse est : non, pas encore !). Piocher une carte et résister à l’envie de dire à voix haute ce qu’elle représente est un sacré challenge encore !

Mais même si le principe est encore un peu compliqué à 3 ans, cela ne l’empêche pas de sortir le jeu de temps en temps (je crois qu’il aime me voir imiter quelqu’un qui se brosse les dents…)

Le notre vient de chez Flying Tiger mais c’est typiquement le genre de jeu facile à fabriquer soi même !

Le memory

2019_0401_13180000-01.jpeg

Voilà un autre classique, pour lequel le Lardon n’a aucun interêt 😅. La mise en paire l’amuse quelques minutes, nous ne sommes pas encore au stade de faire appel à sa mémoire. On y viendra plus tard !

Petits musiciens

2019_0428_14060700-01.jpeg

Dernier arrivé à la maison lors d’une brocante fort pluvieuse, Petits musiciens de Haba est un jeu qui en contient plusieurs ; et ça déplait fortement au Lardon qui n’aime pas qu’on change les règles à chaque fois, oups !

2019_0428_14052100-01.jpeg

Pour l’instant, je ne peux donc pas vous en dire beaucoup, nous n’avons essayé qu’un seul des 8 jeux proposés (sans compter le jeu libre, ça on a bien testé !) : d’après le petit livret, les propositions semblent plutôt variées : première approche du système de partition, localisation du son dans l’espace, mémory auditif etc. Et une chose est sûre, le matériel est plutôt chouette : le plateau double-face est grand, les illustrations des pièces en bois et des jetons sont très mignonnes mais surtout les petites cloches plaisent beaucoup !


Voilà pour le moment : je me rends compte qu’en un an, j’ai finalement acquis pas mal de jeux avec le temps (et pour moins de 40€ 💪), présentant des caractéristiques assez différentes ! Cette variété me permet de voir quelles sont les mécaniques de jeux bien acquises par le Lardon, et celles qui ne l’intéressent pas. C’est un indicateur bien plus précieux que l’âge recommandé sur les boîtes.

Et puis, en un an, j’ai aussi eu le temps de constater que, de la même manière que la lecture à un bébé n’est pas toujours comme je l’avais imaginé, il en est de même pour les jeux. Par exemple :

  • Selon ses besoins, un enfant aura parfois besoin d’arranger les règles en sa faveur (ou pas) ou au contraire de les respecter à la lettre.
  • Quand les jeux de plateaux manquent d’une dimension physique, qu’à cela ne tienne, il suffit de les inventer ! En ce moment, le Lardon est en pleine phase de motricité : il bouge tout le temps. C’est pour ça qu’il n’est pas rare qu’il choisisse de faire rouler le dé à 5 mètres du jeu (pour le plaisir de courir entre les deux zones à chaque fois) ; qu’il choisisse de faire le tour entier de la table basse pour aller chercher le bon papillon ; ou encore qu’entre chaque tour de jeu, il escalade le canapé/une chaise/la table pour en redescendre inlassablement 30 secondes plus tard…

* À propos de l’introduction de l’utilisation d’un dé à un enfant de deux ans : j’ai testé pour vous, on ne dit pas « Lance le dé » mais plutôt « Fait rouler le dé », sous réserve sinon de voir le dé voler dans la pièce. Ne me remerciez pas pour ce conseil gratuit qui sauvera peut être votre télé 🤣.

Et vous, quels sont les premiers jeux de sociétés auxquels vous avez joués avec vos enfants ?

7 réflexions sur “Les premiers jeux de société

  1. Emilie dit :

    Ca, c’est une période qu’on attend avec grande impatience chez nous que celle des premiers jeux de société 🙂 Ma foi, en attendant, on est gâté côté lecture: je ne vais pas me plaindre!

    J'aime

  2. Ambre dit :

    Merci pour cette selection, on n’est pas de grands mordus de jeux de societe nous-memes du coup pas hyper facile de les amener a l’Asticot rigolo… Le petit verger est utilise uniquement en jeu libre a la maison, tri de couleurs etc. Le memory aucun interet pour le moment, le loto pas top non plus mais je reconnais que ca fait un moment que je n’ai pas teste. L’Asticot n’est pas DU TOUT patient (dans un cherche et trouve ca donne un « mais c’est ouuuuuuuuu? » en bande son permanente c’est dire!) donc bon… je retiens le jeu des couleurs/papillons, il les maitrise depuis pres d’un an mais le coup de la double consigne est interessante (pour moi en tous cas, pour lui on verra!!)

    J'aime

  3. Lisa p dit :

    Chouette sélection. Ça me donne bien envie de tester le loto mais surtout le jeu de mime, je pense qu’on va bien s’amuser (même si au début c’est souvent plutôt papa et maman qui miment et l’enfant qui regarde).

    Je conseille aussi les jeux haba qui sont vraiment top.

    A Noël (E. Avait alors 2 ans et 3 mois) on a reçu « ballon » ( https://www.gigamic.com/jeu/ballons ) et il a accroché tout de suite. Je recommande !

    J'aime

  4. alinetterunnette dit :

    oh ils sont chouettes ceux là! Je crois que son premier était un bingo de chez Djeco. une flèche qui tourne et on pioche la pièce indiquée pour compléter sa plaque. J’avais été agréablement surprise qu’il n’y ait pas de frustration car à la fin, on peut tomber de nombreuses fois sur des pièces qu’on a déjà et donc passer son tour.
    Un autre grand succès c’est « la chasse aux monstres » de lézard masqué. un mix entre le mémo et l’observation. avec aussi de la patience. On l’a testé dans un bar à jeux et ramené à la maison.
    Mais LE jeu pour lequel j’ai une adoration sans faille c’est le UNO. Le truc le plus évolutif de la terre, idéal pour n’en enmenner qu’un quand on part en voyage. On a dû commencer à 2 ans, en faisant trier les couleurs. Puis on a fait du mémory avec. Du loto. Du UNO classique, d’abord sans les « cartes de grand » puis avec les faciles et maintenant avec toutes (4 ans). De la bataille. Et même un « solitaire ». Et maintenant on joue aux additions (moi qui déteste les chiffres!). En gros il veut faire 10, et en fonction des cartes qu’il pioche il la garde ou la rend si en les additionant on arrive à 10.

    Je pense que je vaisconstruire un petit jeu des mimes tiens, ça devrait lui plaire!

    le petit rituel c’est « l’apéro jeux » du vendredi et /ou samedi soir, pour une fois qu’on est tous ensemble on en profite et c’est très chouette!

    J'aime

Qu'est-ce que tu en penses ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s