Découvrir le code de la route (ou d’autres choses)

Le Lardon est passionné par les voitures, et ce qui va autour. C’est à la fois fatiguant (de n’entendre parler que de ça) et à la fois une bénédiction (pour l’intéresser à quelque chose, il suffit d’y trouver un lien avec les voitures 😇).

Dans le cadre du rendez-vous Chut, les enfants lisent, voici donc quelques livres jeunesses autour du thème du code de la route qui nous ont permis d’aborder d’autres sujets en toute subtilité (ou pas).

Le code de la route pour découvrir l’art

Palette est une maison d’édition spécialisée dans les livres d’art pour la jeunesse. L’art n’étant pas forcément quelque chose que je présente naturellement au Lardon, je suis ravie de découvrir à la bibliothèque des petits bijoux comme ce livre pour compenser !

 

Sur chacune des 60 doubles pages, l’auteur présente en vis-à-vis un panneau de signalisation et une oeuvre d’art (souvent une peinture mais aussi des installations ou des sculptures).

Selon les jours, avec le Lardon, on commente plutôt les tableaux (« Qu’est-ce que tu vois ? À ton avis, qu’est-ce qui se passe ? ») ou le panneau de signalisation (« Tiens, qu’est-ce qu’il veut dire celui là ? »). Et bien sûr parfois, on essaye de comprendre le lien entre les deux images (qui n’est pas toujours évident à cerner !)

Le code de l’art est très facile d’accès : les pages se suivent sans ordre particulier, c’est donc un livre qu’on peut ouvrir au hasard. Le but n’est pas d’apprendre les différentes périodes ou courants artistiques mais plutôt d’exercer son oeil aux belles choses, développer sa curiosité et son sens de l’esthétisme. Et puisque Le code de l’art est sans texte (à part l’auteur de l’oeuvre), il est accessible à tout âge !

J’apprécie aussi la grande diversité des oeuvres présentées : de Wharol à Van Gogh, en passant par Matisse, Monet, les antiquités égyptiennes ou encore Botticini. Son seul défaut (mais pas des moindres) est qu’il ne présente qu’une seule artiste femme… Sur 60 pages, ça fait tâche… (Allez, laissons-nous le bénéfice du doute : les dessins des grottes de Lascaux sont peut-être l’oeuvre de femmes !) D’autant que la photographe choisit, Leni Riefenstahl, est une réalisatrice et photographe allemande surtout connue pour ses films de propagande nazi… Merci pour cette unique représentation féminine 😓!

Mais à part ce (vilain) défaut, voici une chouette découverte que nous ré-emprunterons à la bibliothèque !

 

Le code de la route pour découvrir les contes

Est-il encore besoin de présenter Mario Ramos ? Auteur-illustrateur phare de l’École des Loisirs, il prend un malin plaisir à détourner les contes dans ses livres.

Le code de la route ne déroge pas à la règle : dans cette histoire sans texte (encore une), on suit un petit chaperon rouge (en draisienne rouge) qui se promène dans la forêt. Elle croise un certain nombre de panneau de signalisation mettant en garde contre des rencontres particulières : des petits cochons (en skate board), un petit poucet et bien d’autres encore (et même certains contes que je ne connais pas !).

Les illustrations à l’aquarelle sont fidèle au style simple et doux de Ramos. Une simplicité toute relative car c’est seulement après 67 lectures du livre que j’ai remarqué que trois toutes petites souris se cachaient sur chacune des pages ! (Vous les aviez-déjà vues vous ?)

Bref, une belle histoire du soir, qui permet d’évoquer les grands classiques !

 

Le code de la route pour découvrir la sécurité routière

permis-pieton-deny

Mon premier permis piéton, de Madeleine Deny

Je vous le concède : le lien entre code de la route et sécurité routière n’est pas franchement subtil MAIS :

  • Une sélection digne de ce nom comporte au moins trois livres…
  • C’est un sujet qui peut être plutôt stressant au quotidien !

Mon premier permis piéton a été conçu par Madeleine Deny. Si son nom ne vous dit peut-être rien, personnellement, j’en suis fan : elle a notamment co-écrit ces trois fabuleux livres sur les pédagogies actives !

 

Autant dire que l’apprentissage par le jeu, ça la connaît donc.

Mon premier permis piéton n’est d’ailleurs pas vraiment un livre à lire d’une traite, mais plutôt un support ludique à utiliser si l’enfant à tendance à se mettre en danger sur la route. Les sujets abordés étant relativement variés :

  • connaitre sa gauche et sa droite
  • savoir regarder
  • apprendre à traverser
  • reconnaître les panneaux
  • détecter les situations dangereuses, seul et avec ses parents
  • appréhender la vitesse des différents véhicules
  • les gestes de sécurité à vélo / draisienne / trottinette
  • se déplacer dans la ville, à la campagne et la nuit…

Pour l’avoir feuilleté en librairie, je le trouve plutôt bien conçu même si je ne suis pas fan des illustrations. Je n’ai pas jugé utile de l’acheter, le Lardon étant (relativement) prudent quand nous nous promenons, mais peut-être pourra-t-il vous intéresser ?

 

Et vous, connaissez vous des livres sur le thème du code de la route ? Vous aussi, « détournez-vous » les passions de vos enfants pour varier un peu les lectures ?

4 réflexions sur “Découvrir le code de la route (ou d’autres choses)

Qu'est-ce que tu en penses ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s