Ça par exemple !

Régulièrement, le Lardon fait des trucs chelous. Des trucs que je ne comprends pas. Des trucs qui me font dire que « je l’ai pas élevé comme ça »… à moins que… ?

 

Celui qui était fétichiste

C’est arrivé alors que Lardon avait un peu plus d’un an.

J’étais tranquillement assise par terre quand le Lardon est arrivé et m’a… embrassé les pieds. «Il est bizarre mon fils !» pensais-je !

Un peu mal à l’aise, je l’ai pris dans mes bras pour qu’il laisse mes pieds tranquille. Mais, les jours qui ont suivis, il a recommencé à plusieurs reprises.

À chaque fois, le même étonnement de ma part : « Mais c’est chelou quand même, POURQUOI IL M’EMBRASSE LES PIEDS ?! »

Et puis, plusieurs semaines plus tard, j’ai eu la révélation alors que je le changeais : comme d’habitude, entre l’enlevage de pantalon et l’ouverture du body, j’ai embrassé ses petits petons si mignons et… j’ai compris ! Mon fils n’était pas fétichiste des pieds, il reproduisait simplement mon comportement !

 

Celui qui était malpoli

Petite avance rapide dans le temps : le Lardon a maintenant deux ans et vient de répondre « ouais » pour la 5ème fois en 10 minutes.

Je regarde le Bien Joli Papa :

— T’as vu, il arrête pas de dire « ouais »
— Ouais, c’est chiant.
— Ouais, peut être qu’on devrait faire attention, et le dire moins souvent.
— Ouais, faudrait faire ça.
— Ouais…

 

Celui qui montait sur les meubles

Le Lardon a maintenant trois ans. Je suis tranquillement affairée dans ma chambre pendant qu’il joue dans la sienne. Comme à son habitude, il parle tout seul. Et puis, à un moment donné, la provenance du son de sa voix me parait bizarre, différente de d’habitude. « Mais qu’est-ce qu’il trafique » me suis-je demandée ?

20181218_203904

Cinq minutes plus tard, j’ai fini de ranger le linge alors je me décide à enfin aller voir : je le retrouve debout sur sa commode en train de frotter (???) le mur.

Dans mon cerveau, toutes ces pensées sont arrivées en même temps :

  • MAIS COMMENT EST-IL MONTÉ LA HAUT SEUL ?
  • MAIS IL EST COMPLÈTEMENT TARÉ CET ENFANT, IL VEUT SE TUER ?
  • Et depuis quand il monte sur les meubles ? C’est chez la nounou qu’il a appris ça ? Ou chez mes parents ?
  • Restons calme, si je hurle, je risquerais de lui faire peur et de le faire tomber.

Je lui demande alors doucement « Bah mon petit chat, qu’est-ce que tu fais là haut ? ». Et lui de me répondre très naturellement « Je fais mon coffrage ! ».

Un petit flashback s’impose alors : quelques jours auparavant, l’amoureux a fait du bricolage dans la cuisine. Debout sur le plan de travail, il a construit le coffrage de la hotte.

Je reprends donc mes esprits : « Oooooh mais oui, c’est un beau coffrage dis-donc, comme celui de Papa ! Mais tu te souviens, Papa, lui est toujours accompagné quand il fait des travaux, soit par moi, soit par Papy, comme ça il est toujours en sécurité. Alors toi aussi, quand tu fais des travaux, il te faut un partenaire : appelle nous la prochaine fois, qu’on le fasse avec toi. »


Bref, à chaque fois que le Lardon a un comportement qui me paraît étrange ou inapproprié, il suffit généralement de prendre un peu de recul pour trouver une explication à ses actions/réactions…

Et chez vous, quelles bizarreries, qui n’en étaient pas vraiment, avez vous observé ?

3 réflexions sur “Ça par exemple !

  1. Emilie dit :

    Ah le coffrage comme papa, c’est adorable ! Ici à 15 mois, elle m’imite énormément aussi (d’ailleurs, je me découvre des habitudes que je ne voyais pas en l’observant elle ^^). Dernièrement, j’appelais ma petite chatte Béluga par la porte: ma fille vient se glisser près de moi en criant « Gaga! » et imitant mon geste de la main et mon claquement de langue quand j’appelle mes chats. C’était vraiment mignon 🙂
    Tiens, et tes nouvelles écharpes de portage, quel retour en fais-tu avec Petit Bourgeon?
    Belle après-midi !

    J'aime

  2. Ambre dit :

    C’est tellement vrai!
    J’ai eu du mal a comprendre la passion de l’Asticot pour mon gros ventre – il aime beaucoup laver le bébé (mon ventre donc, car le bébé est toujours dedans) mais je pense que c’est aussi une réaction a me voir le caresser assez souvent…
    Pour le coffrage je reconnais une situation TRES familiere – nous avons emménagé dans notre maison il y a quasi un an et l’Asticot a clairement baigné dans les travaux avant, pendant et apres, ce qui donne un enfant de 2 ans et demi qui connait le nom de tous les outils de papi menuisier (c’est le sésame pour avoir le droit de les toucher, les nommer!) et qui maitrise la visseuse sur le placo en haut d’un escabeau beaucoup mieux que moi!
    Ses constructions en Duplo ou en Kapla ont tres souvent des echaffaudages (une passion) mais la aussi, papi a monté un echaffaudage pour nos volets et ma meilleure amie est couvreur (et c’est une des ses idoles nul besoin de le preciser je pense!)
    Un autre truc qui me fait pas mal sourire en ce moment, c’est la capacité de l’Asticot a saisir des mots, des explications et des phénomenes pour fare ses propres analyses et tirer ses conclusions, avec plus ou moins de justesse, il faut le dire! La derniere en date, apres qu’on ait expliqué (simplement quand meme hein!) le principe de la digestion et du fait que c’est important de faire caca sinon ca fait gonfler le ventre et ca donne mal au bidon, il m’a annoncé qu;il allait donc arreter de faire caca pour avoir un gros ventre comme moi… 😀

    J'aime

Qu'est-ce que tu en penses ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s