L’apprentissage du temps

Ces derniers mois, avec l’arrivée du Bourgeon, nous avons eu un certain nombre de changement de routine à la maison : mon congé maternité, mon congé parental et plus récemment le début de l’école avec ses semaines hachurées.  Ces changements dans notre organisation ont été accueillis avec quelques (haha) frictions de la part du Lardon, 3 ans et demi.

Et en parallèle à ces questions d’emploi du temps, il a aussi, régulièrement, les commentaires du Lardon : « C’est dans combien de temps ce soir ? », « Nooooon, c’était pas aujourd’hui que j’ai mangé, c’était CE MA-TIN ! » ou encore « Est-ce que demain, c’est aujourd’hui ? », qui nous rappellent que, même s’il a le vocabulaire, comprendre le temps qui passe reste quelque chose de compliqué. (Bon du coup, ça me permet de relativiser quand il me dit qu’il m’aime « depuis deux ou trois jours », c’est qu’il m’aime depuis une éternité !)

Bref, toutes ces raisons ont fait que ces six derniers mois, j’ai testé un certain nombre de choses pour aider le Lardon à se repérer dans le temps ; et cela a changé notre vie, ou pas, comme vous allez le voir dans la suite 😆.

L’horloge 24 heures

2019_0924_12150200.jpg

Voilà une horloge particulière qui n’affiche pas 12 heures mais 24. Ce type d’horloge (aussi appelé synopte) est utilisée pour les personnes âgées qui peuvent être désorientées (par exemple Alzheimer) mais aussi pour les enfants ne sachant pas encore lire l’heure.

Et pour être honnête, elle est assez décontenançante pour nous adulte : l’amoureux et moi sommes incapable de lire l’heure sur cette horloge ! Mais en fait, ce n’est pas ce qu’on lui demande. Elle sert avant tout de repère visuel dans le temps « On en est là dans la journée » ou encore « Papa rentrera quand l’aiguille sera dans le vert ».

Il existe de nombreux modèles de synoptes (par exemple, celles de My Little Concept, ou celle de Les enfants sont formidables) mais personnellement, j’ai craqué pour le tuto de Miles Story qui avait l’avantage d’être une des alternatives les moins chères et les plus belles (son seul inconvénient : l’horloge vient de chez Amazon 😖, que je boycotte habituellement).

Parlons maintenant amélioration de notre quotidien : après quelques semaines à la maison, je donne à cette horloge la note de 8/10 (oups les notes c’est pas très pédagogie alternative 😏) ! Depuis qu’on l’a installée, ça facilite grandement les différentes périodes de la journée « C’est l’heure de manger » et surtout « C’est l’heure d’aller se coucher » 👌.

Le timer

2019_0925_12085300.jpg

Puisque je passais commande sur Amazon (🙈), j’en ai profité pour rajouter dans mon panier un minuteur très visuel. Il me sert beaucoup pour « déléguer l’autorité » : la fin d’une période (jeu ou dessin animé) n’est plus annoncé par moi mais par un (affreux) drrrrrriiiiiing, et ça passe (un peu) mieux.

Le Lardon ne s’en sert pas encore vraiment pour se repérer dans le temps mais qu’importe : en réduisant considérablement les crises dans les moments de transition entre deux activités, ce petit objet tout simple gagne donc la note honorable de 6/10 dans l’amélioration de notre quotidien !

Le calendrier linéaire

20191011_180236.jpg

Après avoir étudié les options couteuses toutes faites (comme ce calendrier aimanté Ouikili) et fait une étude de marché sur les prix des plastifieuses, j’ai finalement opté pour un DIY pas très solide dans le temps mais efficace pour le moment. Avec l’imprimante du boulot, des photos trop sombres et un peu de patafix, nous voilà avec un calendrier linéaire tout simple : chaque journée de la semaine étant représenté par une photo (école, journée avec son frère ou bien journée à la maison).

Ce support ne présente pas les saisons, la météo ou toute autre bizarrerie mais il nous aide à résoudre des conflits récurrents : cette envie systématique du Lardon d’aller là où il ne doit pas (« Je veux aller à l’école » réclame-t-il le week-end, alors qu’il proteste tous les autres jours de la semaine pour y aller) 😅. Côté amélioration de notre quotidien, je lui donne donc un 5/10.

Les sabliers

2019_0925_12111800.jpg

Toujours via la même commande Amazon (quand je vends mon âme au diable, j’y vais franchement), j’ai aussi rajouté ces sabliers, qui nous ont été d’une grande moyenne aide après la naissance du Bourgeon : car, figurez vous que se préparer à quatre le matin, c’est un peu plus la course qu’à trois… Heureusement, ces petits sabliers peuvent aider !

Par exemple, avec le sablier rouge (10 minutes), le Lardon peut être prêt en seulement 30 minutes :

  • 10 minutes pour garer des petites voitures entre chaque sablier ;
  • 5 minutes pour réussir à retourner tous les sabliers (et tout recommencer à chaque fois qu’il en fait tomber un) ;
  • 10 minutes de sablier rouge ;
  • 5 minutes de prévenir tout le monde dans la maison « Le sablier rouge est fini, il faut aller mettre ses chaussures ! Et le jaune est fini et le vert est fini et le noir est fini et le bleu est fini et ils sont tous finis donc il faut se préparer parce qu’ils sont finiiiiis ! »

Breeef, vous l’aurez compris : dans la théorie, c’est un très chouette outil pour comprendre le temps qui passe. Dans la pratique, ils sont moins robustes à l’utilisation que le minuteur par exemple (qui a en plus l’avantage de sonner).

Et puis surtout, j’ai fait l’erreur de les laisser en libre service : environ deux jours après leur arrivée à la maison, le Lardon jouait avec, et je ne trouvais jamais celui dont j’avais besoin au moment ou j’en avais besoin. Or un outil qu’on ne peut pas utiliser n’est évidemment pas très utile. Côté score d’amélioration de notre quotidien, ces sabliers n’ont chez nous qu’un petit 3/10 donc. Je les ressortirais plus tard (si je les retrouve) et un par un, au besoin.

 

Et chez vous, quels sont les outils qui ont aidés pour gérer les difficultés liés au temps ? (Ou ceux qui ont fait un flop !)

 

 

4 réflexions sur “L’apprentissage du temps

  1. Claire dit :

    J’ai été tenté par un horloge il y a longtemps mais il faut vraiment avoir des horaires fixe ! Ma fille a tendance à être pointilleuse alors si ça se retourne contre moi c’est peut être pas nécessaire 😅
    Mais on utilise le timmer de la cuisine parfois mais il est électronique et a chiffre alors pas très pédagogique.
    Ma technique personnelle, c’est d’avancer toutes les horloges de la maison de 5 bonnes minutes. Ça nous laisse une petite marge mais je ne compte jamais dessus. Sinon, ça sert plus à rien !

    J'aime

  2. Ambre dit :

    Super, un nouvel article!
    Ici on utilise depuis un moment un semainier magnétique, on l’avait mis en place pour aider l’Asticot à se repérer quand je pars en déplacement, entre combien de dodos maman sera partie, qui viendra le chercher quand je ne suis pas là etc.
    La clairement je me suis laissée dépasser par l’arrivée de la Grenouille, il faut que je prenne l’école en photo pour qu’on refasse des magnets adaptés et qu’on le remette en place car clairement l’Asticot a du mal à se repérer avec la coupure du mercredi.
    Les sabliers gros échec ici, ça sert à faire des tours!
    Le timer il faut qu’on tente.
    L’horloge me plait bien, je sens que je vais tenter… de toutes façons tout est à tester car clairement en ce moment la gestion du temps n’est pas optimale et ma technique actuelle de passer mon temps à répéter « dépêche toi » ça ne marche pas!!

    J'aime

  3. alinetterunnette dit :

    A l’ancienne, le planning sur le frigo , comme il n’y a pas un jour qui se ressemble c’était forcément du sur mesure. Je me trouvais un peu névrosé, mais le mini s’y met aussi (4ans et demi), à l’apéro du vendredi il débarque avec une feuille et un crayon et nous demande très sérieusement « bon alors, qui s’occupe de nous lundi matin » !!
    J’ai longtemps pensé investir dans un timer (il y a plein de chouettes trucs chez hoptoys, même si parfois ça coûte un bras ça donne des idées) et puis la période des crises est passée.
    Et pour le coucher (grosse épreuve pendant 1 an et demi, là aussi c’est fini youpi!), on avait finalement investi (le deuxième bras) dans un REMI, un réveil connecté. En gros on pouvait le programmer avec une petite musique qui annonce les 5min avant le coucher, et ensuite il fermait les yeux, idem le matin. Je trouvais ça un peu gadget, mais comme le minuteur, ça a permis de faire reposer sur une tierce « personne » la gestion du temps…Tierce personne qui ne perdait pas ses nerfs, chose non négligeable par rapport à l’état des parents 😉

    J'aime

Qu'est-ce que tu en penses ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s