L’explosion du langage

L'explosion du langage (1).png

Plus le temps passe et plus certains aspects de la pédagogie de Maria Montessori me déplaisent (et j’en ferais un article le jour où j’arrive à formuler ma pensée) mais je trouve tout de même ses travaux fascinants : ce qu’elle dit est parfois si simple que ça paraît comme une évidence. (Mais, pourtant il suffit de regarder comment fonctionne la société pour comprendre que ça ne l’est pas pour tout le monde).

Ainsi, sans appliquer la pédagogie Montessori à 100% à la maison, j’ai fait miennes sans aucune difficulté certaines valeurs très montessoriennes comme la recherche de l’autonomie de l’enfant ou encore le respect de ses périodes sensibles.

Et aujourd’hui, le Lardon est si clairement dans une de ces périodes sensibles que j’ai eu envie de me replonger dans les écrits de Maria Montessori.

Lire la suite

Trois livres pour découvrir les pédagogies actives

Pédagogies activesMontessori, Reggio, Freinet, Steiner, ça vous parle ? Si la première est très connue, les autres un peu moins et pourtant ces pédagogies, dites actives, sont très inspirantes.

L’idée d’une pédagogie active, c’est comme son nom l’indique, de mettre l’enfant au coeur de son apprentissage. Il existe plusieurs courants et visions différentes, mais on retrouve un principe commun : pour bien apprendre, il faut prendre du plaisir à apprendre. Certaines pédagogies ont été pensées pour l’école, d’autre non mais toutes peuvent être une réelle inspiration pour la vie quotidienne.

Les trois livres que j’ai choisi de vous présenter dans cet article proposent des activités à faire à la maison ou en extérieur, en utilisant les théories de ces grands pédagogues. Dans ces livres, pas de « bricolage niveau maternelle » (mais si, vous voyez, les activités style « fabrication d’un cochon à partir d’une brique de lait ») (toutes mes excuses si vous aimez ce genre d’activités) mais des activités qui mettent l’enfant au centre.

Lire la suite

[Lecture] Grandir librement

Eve Herrmann est de celles qui m’inspire. Je n’arrive plus à me souvenir quand j’ai découvert son blog mais je crois me souvenir que c’était avant d’être moi même maman de mon petit Lardon. Et pourtant voilà plusieurs années que son blog est une véritable inspiration : Eve raconte sur son blog la vie de sa famille et de ses deux filles  » libre d’école « . Des années que ses photos et ses écrits sont pour moi une très belle source d’inspiration !

Lire la suite

D’abord tout doucement et puis tout d’un coup 

Je suis tombée amoureuse pendant qu’il lisait, comme on s’endort : d’abord doucement et puis tout d’un coup.

Cette citation vient de Nos étoiles contraires, John Green, un livre jeunesse (oui, j’aime parfois me détendre et pratiquer mon anglais avec de la jeunesse – entre deux bouquins sur les neurosciences ou l’éducation). Le rapport avec la parentalité me direz vous ? Nos enfants tomberont amoureux un jour. Elle m’est revenue en tête en observant mon fils apprendre à marcher, et je me suis rendue compte que dans son cas, il pourrait aussi dire J’ai appris à marcher, d’abord tout doucement, et puis tout d’un coup.

Lire la suite

12-18 mois : 3 idées de cadeaux pour petit budget

Internet regorge d’idées de cadeaux pour le premier anniversaire. Rien que sur mes blogs préférés, on peut en trouver ici, , et , et par ici, ou encore par . Ces idées sont parfaites : durables, esthétiques, éthiques, éducatives… Avec ça, même plus besoin d’offrir de cadeaux pour les 3 ou 4 prochains anniversaires ! Et tant mieux, car la somme de ces idées revient à la modique somme de 1224€ (oui, j’ai fait le calcul) ! Merci Internet pour l’inspiration la facture !

Du coup, pour compléter, je vous propose quelques idées de cadeaux vraiment pas chers et qui plairont à tous les coups !

Le laisser manger seul

Et pour de vrai hein ! Et du début à la fin ! Pas de « Je te remplis la cuillère » et tu la mets en bouche seul ; non non non, c’est trop facile ça ! Laissez votre progéniture tester et essayer ! Laissez la manipuler cuillère, fourchette, couteau, verre !

Oh oui, il y en aura partout, c’est vrai. Mais quel beau cadeau que de le laisser montrer toute son ingéniosité pour manger ! Et puis, très vite, il mangera de plus en plus proprement en le temps que vous soyez invitez chez la Reine, il sera tout à fait apte à manger sans en mettre partout. (Et là, d’un coup, je donnerais tout pour voir les premiers repas de Georges et Charlotte : à votre avis, Kate Middleton et le prince Charles sont plutôt DME ou diversification traditionnelle) (Pardon, je m’égare !)

Etre disponible, toute la soirée

Je vous entend déjà penser « Comme elle y va l’autre là avec ses idées pourries. Ça on le fait tous les jours ! » Vraiment ? Toute la soirée ? Sans téléphone, liseuse, télécommande, livre ? Sans cuisine, ménage, paperasse et lessive ? Moi, je ne l’ai encore jamais réussi ! Pas toute la soirée en tout cas…

Alors pourquoi ne pas commander des pizzas (qu’iel pourra manger seul !) et passer la soirée à 100% avec votre enfant, jusqu’au coucher ? Allez, juste une fois ! (Endormissement rapide garanti après ça !) (pour le parent je veux dire)

Lui offrir la paix

Qu’ils rampent, marchent ou volent, à cet âge là, la motivation première des enfants est d’explorer le monde, et de manipuler tout ce qui passe entre leurs mains. Alors si le temps d’une journée, ils pouvaient expérimenter en toute tranquillité ?

2017-0514-20443600-01Oui, même monter sur la table basse (Quel beau challenge physique !) Oui, même taper sur le miroir avec le jouet en bois (Ça fait de la musique, c’est fantastique !). Oui même jouer avec le téléphone portable qu’on a laissé traîner (Oui mon ange, ce truc que j’ai dans les mains à longueur de journée est fascinant). Oui, même jouer avec les câbles du téléphones ! (Quelle famille n’en a pas 23 en rab dans les tiroirs ?) Oui, même manipuler les beaux livres ! (Faut dire qu’ils sont beaux, ça donne envie de les toucher !)

 

Alors, ça vous dit ?

Vous l’aurez-compris, ces idées sont déclinables à l’infini : et si elles ne sont pas chères, elles ont aussi le défaut de n’être pas évidentes… Travailler le lâcher prise et le disponibilité, un combat de tous les jours ! Je ne désespère pas de réussir à lui offrir la deuxième idée avant ses deux ans !

(Bon, et si vraiment c’est trop dur, il reste toujours l’option des jouets hors de prix !)

Le réel et l’imaginaire 

C’est parti d’un jeu : mon fils me tendait des jouets et je les nommais. À la deuxième poule, puis la deuxième vache, je me suis rendue compte qu’ils ne se ressemblaient pas du tout et et que c’était loin d’être évident pour un enfant de savoir identifier le ou les éléments permettant d’identifier l’animal.

On pourrait croire que c’est plutôt simple : les grandes oreilles pour le lapin, les tâches noires pour la vache et le long cou pour la girafe ? Et pourtant, vous allez le voir, ce n’est pas si simple.

Lire la suite

À l’eau !

Histoire de garder le rythme et de ne pas perturber notre lardon, tous les samedis matins, notre réveil sonne à la même heure qu’en semaine. MAIS VOUS ÊTES FOUS ?! je vous entends penser. Peut-être bien, mais on a une bonne excuse : le samedi matin, c’est bébé nageur, et c’est sacré (enfin, sacré, sauf si foire dans la nuit, alors on se réserve le droit à une grasse mat !)

J’ai eu envie d’en parler dans un article après une conversation avec une amie : «Alors, ça y est, il sait nager ? Mais, bof, nous on trouve notre bébé trop jeune pour prendre des cours de natations». Mais enfin, vous n’y êtes pas du tout, ce n’est pas ça les bébés nageurs. Laissez-moi vous expliquer pourquoi c’est trop bien !

Lire la suite