On ne dit pas…

On ne dit pas « Je glande sur mon téléphone sans m’occuper de mes fils. » mais « Laisser de l’espace pour les jeux libres, c’est important. »

On ne dit pas « Je l’avais pas vu, je lui ai coincé les doigts dans la porte. » mais « Nous avons organisé une activité sensorielle autour de l’anatomie. »

On ne dit pas « C’est le bordel à la maison. » mais « Nous le laissons autonome de son espace de jeu. »

On ne dit pas « J’ai rien prévu ce week-end, je compte larver. » mais « Nous essayons de prendre le temps, nous sommes adeptes du slow parenting. » *

On ne dit pas « J’en avais ras le cul de toutes ces petites voitures dans le salon, j’ai tout bazardé. » mais « Dans une démarche minimaliste, j’ai désencombré l’espace commun pour redonner de la valeur aux objets restants. »

On ne dit pas « La maîtresse a envoyé pleins d’activités mais on arrive rien à lui faire faire. » mais « Je pratique l’unschooling : nous sommes dans une démarche d’apprentissages autonomes où le Lardon observe, interroge et apprends à son rythme sur les sujets qui l’intéressent. »

* Celui là date de pré-confinement 😭

Et chez vous, ça se passe comment la mauvaise foi pédagogique ?