Des podcasts parentalité (et autres)

Nous avons déménagé ! Et avec ce chamboulement viennent de nouvelles habitudes : adieu petit trajet en métro pépère (où je pouvais me filer tranquillement une heure de lecture ou presque chaque jour), bonjour la route en voiture !

Mes yeux sont occupés par la route, mais est-ce pour autant que je ne peux plus « lire » ? J’espère bien que non !

Lire la suite

Petite pause

Toute la famille étant à moitié dans les travaux, à moitié dans les cartons et 100% sous l’eau, je déclare officiellement une relâche dans ma règle auto-imposée de « un post par semaine », au moins le temps de finir de nous désinstaller puis de nous réinstaller.

Mais pour faire honneur au titre de ce blog, voici deux recommandations lectures :

Lire la suite

Le moment du coucher

Aller au lit, ça n’a jamais été le moment préféré du Lardon. Que l’on soit au calme ou avec des invités, il aime rester le plus longtemps possible avec des adultes. Je me souviens encore de son premier nouvel an : il ne voulait pas quitter le lieu de la fête ; alors du haut de ses 9 mois, il a trinqué avec nous à minuit et nous a accompagné jusqu’à 2 heures du matin 😅.

Lire la suite

Unpopular opinion : je ne crois pas en l’homéopathie

Quand j’ai lu l’article My Unpopular Opinions – Mes goûts bizarres de Mango & Salt, j’ai tout de suite pensé à mon unpopular opinion, le truc qui fait que je me sens toujours un peu à l’opposé de ce que la majorité des gens (en tous cas dans mon entourage, ou des personnes que je suis…) pensent.

Voilà, donc, il faut que je vous avoue un truc. Moi, la jeune femme bobo qui mange du quinoa, moi la maman qui a allaité, porté son bébé et ne l’a jamais laissé pleuré, moi la végétarienne qui n’utilise que des produits bios et naturels sur sa peau et ses cheveux… et bien, moi, je ne crois pas en l’homéopathie.

(Ou comment se mettre à dos un français sur deux…)

Lire la suite

Les écrans sont dangereux pour les enfants, oui mais pourquoi ?

Le premier son que mon fils a entendu en arrivant dans sa nouvelle maison fut le son de la télé. Il avait 5 jours…

À l’époque, la télé tournait un peu plus qu’en général (mauvaises habitudes du congé maternité) mais l’idée que le son des publicités « polluent » ses oreilles m’horrifiait. Alors, assez vite, dès ses premiers mois de vie, j’ai arrêté de regarder la TV et forcé convaincu mon chéri de ne plus l’allumer pendant ses temps d’éveil. Effort que nous maintenons depuis maintenant 2 ans tous les jours jusqu’à 22 heures (oui, on a un couche tard) (mais qui se lève tard aussi 😁). Ceci dit notre effort a grandement été facilité suite à un cambriolage : plus de télé, plus de tentation… !

Lire la suite

De nouvelles courbes de croissance dans les carnets de santé

Cette semaine, j’avais très envie de parler d’actualité puisque demain, comme chacun le sait, c’est demain la Journée internationale des droits des femmes.

Mais sous quelle manière aborder cette journée ? L’année dernière, j’avais parlé de la place des homme dans la parentalité, un domaine encore trop souvent réservé aux femmes. Cette année, je n’ai trouvé l’inspiration qu’au dernier moment, quand j’ai appris que les prochains carnets de santé (à compter du 1er avril 2018) allaient comporter de nouvelles courbes de croissance de référence françaises. Et puis comme ça on reste dans le thème de la prise de poids de mes 3 derniers articles 😂.

Lire la suite

Bilan du premier trimestre

NON JE NE SUIS TOUJOURS PAS ENCEINTE. (Par contre, je milite pour que les parents d’un enfant de deux ans puissent parler de grossesse et de maternité sans qu’on leur demande sans arrêt « Alors, le petit deuxième ? »).

Le Lardon approche les 2 ans. Plutôt que de vous faire un portrait de qui il est (un petit garçon particulièrement incroyable, vous pouvez me croire), j’ai décidé de me replonger dans mes souvenirs ! Il y a un peu plus de deux ans, pendant presque 9 mois, j’ai gardé trace des petits moments qui m’indiquaient qu’il se passait bel et bien quelque chose dans mon corps. Alors, c’est parti pour un flashback !

Lire la suite

« J’ai peur »

Depuis quelques temps, il arrive au Lardon d’avoir peur, et il nous le dit : « J’ai peur ». Ou plutôt « jaipeurjaipeurjaipeurjaipeur ». Avec parfois une variante « jaipaspeurjaipaspeurjaipaspeur ». Variante ou pas, il est figé, terrorisé — sauf si on est à distance de ses bras, auquel cas il nous saute sur les pieds (l’important est de ne plus toucher le sol, qui abrite l’objet de ses peurs) en s’agrippant à nos jambes.

Lire la suite