Des livres-jeux pour redonner goût à la lecture

Partager le goût des livres à un enfant n’est pas toujours un parcours linéaire, loin de là ! (En même temps, qu’est-ce qui est constant avec un enfant ? 😅) (à part leur énergie je veux dire 😅😅).

Ainsi, le Lardon peut parfois réclamer 10 livres par jour ; puis rien pendant des semaines. Alors dans ces périodes où il n’est « pas très livre » (et où son petit corps blotti contre moi pour un moment calme me manque), je lui propose parfois des albums qui feront appel à sa mobilité et sa motricité : rien de tel pour renouer avec l’objet livre, et la lecture !

Voici donc une sélection de livres-jeux (parfois aussi appelés livres participatifs ou livres interactifs) que nous possédons ou avons croisé à la bibliothèque, et qui donneront peut-être à vos petits, comme ça l’a fait pour le Lardon, envie de s’investir dans la lecture de mille et une manière différente 🙂. Lire la suite

J’ai testé : aller à un anniversaire d’enfant sans cadeau

Note d’introduction : j’ai hésité à publier cet article, qui est une réflexion sur la consommation de mon point de vue de personne privilégiée. Pour les 10% de la population française pour qui offrir des cadeaux n’est même pas une option, mes états d’âmes vont paraître bien futile et je m’en excuse !

Si je devais dater ma prise de conscience autour de ma (sur)consommation, je crois que ça a commencé pendant la première année du Lardon (j’en avais déjà parlé). J’ai d’abord commencé par acheter plus souvent d’occasion et moins souvent neuf. Et puis, au fur et à mesure de mon cheminement, j’ai commencé à moins acheter tout court.

fête-anniversaire.jpg Lire la suite

Dormir avec un nouveau né

J’avais oublié à quel point, quand ça dort, un nouveau né FAIT DU BRUIT. Pour ceux qui n’ont jamais dormi avec un bébé, je vais essayer de vous expliquer cela.

bourgeon.jpg

Hum… voyons. J’ai pris des notes cette dernière semaine en essayant de décrire les bruits que l’on entend dans la chambre. Un nouveau-né qui « dort », c’est un peu comme… :

  • une porte qui grince,
  • un pneu qui crisse,
  • une chèvre parfois (si si !),
  • ou alors une personne faisant une crise d’asthme,
  • Enfin bon, globalement ça ne ressemble à rien,
  • Ou peut être à une personne constipée,
  • ou bien un petit vieux au bord de l’agonie,
  • avec des airs de zombie.

Bref… tout ça pour dire : le Bourgeon est arrivé en même temps que le printemps, et le cododo se passe plutôt bien (quand on arrive à dormir 😅).

Et chez vous, ça fait quel bruit un nouveau né ?

Coup de ♥️ jeunesse : Nous sommes là

« Ce livre a été écrit pendant les deux premiers mois de ta vie alors que je cherchais un moyen pour tout t’expliquer. Voici les choses que je pense que tu dois savoir… » Telle est l’introduction du livre Nous sommes là qu’Oliver Jeffers a écrit pour son fils, et pour lesquels j’ai eu un véritable coup de coeur. Laissez-moi vous en dévoiler un peu plus sur ce magnifique livre.

DSCF3985

« Bonjour, bonjour, bienvenue sur cette planète. »

Lire la suite

Que choisir pour porter son bébé ? (version addict)

Les premiers mois du Lardon, j’ai pratiqué ce que certains appellent le maternage proximal : allaitement, cododo, portage… Tout autant de pratiques qui m’étaient inconnues avant d’avoir un enfant, mais dans lesquelles je me suis très vite retrouvée. Et puis, le Lardon a grandit, s’est affranchi (plus ou moins) de moi et trois ans plus tard, seul le cododo subsiste, selon les périodes (enfin, quand la période dure depuis 9 mois, peut-on encore appeler ça une période ?!).

À l’aube de l’arrivée de ce nouveau bébé, où « tout recommencer » me fatigue presque d’avance, il y a cependant une chose que j’attends avec impatience : la perspective de porter à nouveau un petit bébé tout chaud contre moi, afin de retrouver ce sentiment de bien être quand l’enfant s’endort contre ma peau. Avec le Lardon, je n’avais jamais autant ressenti de bonheur pur que quand il posait sa tête contre moi pour s’endormir profondément ; oui, rarement mon fils ne m’avait paru autant à sa place que quand il était lové contre moi, la respiration calme et paisible. Et j’ai hâte de retrouver cette sensation unique ❤️. Lire la suite

Quels dessins animés pour mon enfant ?

Il y a un an, je m’étais renseignée sur les dangers des écrans pour les enfants. Comprendre concrètement les enjeux des écrans sur le développement des tout petits m’a, ironiquement, rendue un peu plus laxiste sur le sujet. Ainsi, depuis quelques mois, plusieurs fois par semaine, le Lardon regarde des vidéos YouTube, mais jamais seul.

Et puis, le troisième trimestre de grossesse (et la fatigue) étant bien là, je me prends parfois à rêver d’une chose : m’affaler sur le canapé et ne rien faire. Alors, j’avoue, la tentation de le coller devant l’écran pendant que je dormirais est très grande. Ainsi, j’aurais un peu la paix non ? Lire la suite

Coup de ♥️ jeunesse : Le bibou, d’Isol

Parfois, je passe à la médiathèque en sortant du travail, sans le Lardon : mes horaires me laissent environ 5 minutes pour choisir quelques livres avant la fermeture. J’attrape alors, presque au hasard, des livres dont la couverture ou le titre m’intriguent, sans prendre le temps de les feuilleter. Cela donne lieu parfois à de mauvais choix ; d’autres fois, à d’excellentes surprises, comme avec le livre dont je vais vous parler aujourd’hui : Le bibou.

bibou-1

👉 Le bibou, d’Isol

Lire la suite

15 idées de prénoms en hommage aux grand•e•s pédagogues

En ce moment, je ne peux pas regarder une série ou un film, écouter une musique ou lire un livre sans étudier les prénoms : ceux des personnages, des artistes ou de n’importe quel technicien•ne apparaissant dans le générique de fin 😅. À vrai dire, j’ai toujours eu une #passionPrénom mais en ce moment, elle est totalement exacerbée par le fait que la naissance approche dangereusement, qu’on a deux prénoms à trouver, mais toujours rien de sûr… 😱 !

dictionnaire prénoms-littérature

Lire la suite

Call the midwife, une série historique sur le métier de sage-femme

Une fois n’est pas coutume, je ne vais pas parler de livres mais de série ! Comme pour ma première grossesse, j’en suis au stade où je suis complètement obsédée par les accouchements (c’est pour me préparer enfin !) : je lis des accouchements, j’écoute des accouchements, et forcément je regarde des accouchements.

Ainsi donc, la série Call the midwife (en français SOS : Sages femmes) est exactement ce qu’il me faut en ce moment. Cette série relate à travers 7 saisons (dont les 5 premières sont disponibles sur Netflix) les aventures d’une jeune sage-femme dans un quartier défavorisé de Londres dans les années 1950, jusqu’aux années 1965 pour la dernière saison. Cette série est basée sur les mémoires d’une véritable sage-femme, Jennifer Worth, et c’est ce qui fait sa force : au delà de l’aspect répétitif de chaque épisode (des patientes, des accouchements et des naissances) de l’adaptation TV, cette série montre au fil des saisons l’évolution de la société, et du métier de sage-femme.

Call the Midwife - Ep 4

Alors, même si la série n’est pas parfaite, je ne peux m’empêcher d’enchaîner les épisodes de Call the midwife les uns après les autres : moitié pour découvrir comment ça se passait il n’y a pas si longtemps que ça (et moitié parce que de toute façon, il faut bien que je m’occupe pendant mes insomnies 😴 !)

Lire la suite