Les émotions

La période du Non Non Non Non Non Non continue de battre son plein à la maison, alors quand au détour d’un passage en librairie j’ai aperçu Mon imagier des émotions, je n’ai pas résisté à la tentation !

J’avais déjà essayé à plusieurs reprises de parler à mon fils d’émotions, notamment avec le très joli jeu de La météo des émotions, mais jusque là, ça l’intéressait assez peu (et les cartes étant assez fragile, j’ai vite rangé le jeu).

Alors, est-ce parce que depuis ses 18 mois, il est vraiment intéressé par les imagiers et par comprendre le monde qui l’entoure ? Est-ce grâce aux vraies images de bébé ? Toujours est-il que cet imagier rencontre bien du succès !

Lire la suite

[Lecture] Grandir librement

Eve Herrmann est de celles qui m’inspire. Je n’arrive plus à me souvenir quand j’ai découvert son blog mais je crois me souvenir que c’était avant d’être moi même maman de mon petit Lardon. Et pourtant voilà plusieurs années que son blog est une véritable inspiration : Eve raconte sur son blog la vie de sa famille et de ses deux filles  » libre d’école « . Des années que ses photos et ses écrits sont pour moi une très belle source d’inspiration !

Lire la suite

Non non non non non non !

J’avais en tête que la fameuse période du non arrivait vers les deux ans. C’est donc pas tout à fait prêt qu’à ses 18 mois moins une semaine, nous avons un beau matin, retrouvé un Lardon dont Non était devenue le mot préféré !

Moi qui espérait vaguement que, bonne élève comme je suis, on y échapperait : après tout, comme le recommande Isabelle Filliozat, je dis « stop » plutôt que « non » et je donne des tournures de phrases positives (« Laisse l’appareil photo sur la table » plutôt que « Ne touche pas« ).

« Cet enfant, il ne l’entend pas si souvent le non, alors pourquoi voudrait-il le dire ? » pensais-je avec énormément de naïveté ! Et bien, tout simplement car il commence à affirmer sa personnalité et développer son individualité. Il estime (à raison !) avoir son mot à dire sur tout ce qui concerne sa personne. Lire la suite

Toc toc toc

Arrêter d’écrire, c’est prendre le risque de perdre le rythme. Et je crois bien que c’est ce qui est arrivé !

Alors c’est vrai, depuis mon dernier article j’ai quelques bonnes excuses : déjà, c’était les vacances et j’avais besoin de lever le pied et surtout j’ai lancé mon autoentreprise en plus de mon boulot. Olalala !

Lire la suite

Interruption des programmes 

Oups, pour la première fois depuis 6 mois, j’ai manqué à mon rendez-vous du mercredi !

Je ne suis même pas en vacances, je cumule juste un nouveau poste au boulot et comme si ça ne suffisait pas, j’ai décidé de lancer mon activité d’auto-entrepreneur à côté. Comme c’est un peu en lien avec la famille, je viendrais peut être vous en parler un peu plus longuement.

Mais en attendant que je reprenne pied, on dit que ce blog prend des vacances pendant une ou deux semaines, ça vous dit ?

Bonnes vacances aux chanceux qui partent !

D’abord tout doucement et puis tout d’un coup 

Je suis tombée amoureuse pendant qu’il lisait, comme on s’endort : d’abord doucement et puis tout d’un coup.

Cette citation vient de Nos étoiles contraires, John Green, un livre jeunesse (oui, j’aime parfois me détendre et pratiquer mon anglais avec de la jeunesse – entre deux bouquins sur les neurosciences ou l’éducation). Le rapport avec la parentalité me direz vous ? Nos enfants tomberont amoureux un jour. Elle m’est revenue en tête en observant mon fils apprendre à marcher, et je me suis rendue compte que dans son cas, il pourrait aussi dire J’ai appris à marcher, d’abord tout doucement, et puis tout d’un coup.

Lire la suite