Des livres-jeux pour redonner goût à la lecture

Partager le goût des livres à un enfant n’est pas toujours un parcours linéaire, loin de là ! (En même temps, qu’est-ce qui est constant avec un enfant ? 😅) (à part leur énergie je veux dire 😅😅).

Ainsi, le Lardon peut parfois réclamer 10 livres par jour ; puis rien pendant des semaines. Alors dans ces périodes où il n’est « pas très livre » (et où son petit corps blotti contre moi pour un moment calme me manque), je lui propose parfois des albums qui feront appel à sa mobilité et sa motricité : rien de tel pour renouer avec l’objet livre, et la lecture !

Voici donc une sélection de livres-jeux (parfois aussi appelés livres participatifs ou livres interactifs) que nous possédons ou avons croisé à la bibliothèque, et qui donneront peut-être à vos petits, comme ça l’a fait pour le Lardon, envie de s’investir dans la lecture de mille et une manière différente 🙂.

Note : les livres-jeux présentés dans la suite sont pour la plupart adaptés à des enfants étant capable de suivre de règles et des consignes. Mais revenez la semaine prochaine pour des livres « pas tout à fait livres » adaptés aux plus petits !

Le petit curieux

le-petit-curieux

👉 Le petit curieux, d’Edouard Manceau

Un jour, un petit curieux a pris ce livre entre ses mains. Il a regardé par ce trou et il a vu tout un tas de choses. Et toi, que vois-tu ?

petit-curieux

Dans ce livre à trou, l’enfant est invité à observer le monde qui l’entoure à travers la fenêtre. Sur chaque double page, on peut lire une question : « Vois-tu… » des choses rouges, jaunes, vertes ? Des choses triangulaires ou rondes ? Des choses proches, loin ? Des choses douces ? Voilà un livre qui incite à l’observation et qui introduit du vocabulaire précieux pour décrire ce qui nous entoure.

C’est aussi un livre qu’on aura envie d’emmener partout, pour le plaisir de découvrir à nouveau son environnement à travers la fenêtre. D’ailleurs, ne dit-on pas que « les livres sont une fenêtre sur le monde » ? Le petit curieux a été primé en 2015 du Prix Sorcières dans la catégorie Tout-Petits, le jury devait être d’accord avec ça !

Les petits doigts qui dansent

petits-doigts-qui-dansent

👉 Les petits doigts qui dansent, de Claire Zucchelli-Romer

Tes petits doigts frétillent, tes petits doigts fourmillent. Ils se dandinent, ils se tortillent. C’est sûr, tes petits doigts veulent danser ! Comment je le sais ? C’est mon petit doigt qui me l’a dit !

 

 

 

 

 

Dans ce livre, vous l’aurez compris, ce sont les doigts de l’enfant qui sont mis à contribution : il s’agit de suivre des chemins, de sauter, danser, tourner en rond…

Très ludique, il plaira aussi aux touts-petits qui apprécieront le côté sensoriel des pages en carton épais et ces tracés colorés. Mais surtout, il intriguera les bambins qui seront ravis de se prêter au jeu et par la même occasion de faire des gestes de précisions qui leur serviront plus tard à écrire. D’ailleurs, pour les plus grands, la version Les petits doigts sur le chemin de l’école fera un tabac elle aussi !

Le livre qui dort

livre-qui-dort

👉 Le livre qui dort, de Cédric Ramadier et Vincent Bourgeau

C’est bientôt l’heure de dormir. Est-ce que ton livre s’est lavé les dents ? A-t-il eu droit à un gros câlin ? Est-ce qu’il a pensé à aller faire pipi ?! Chut !!! Le voilà qui ferme les yeux….

 

 

Je vous avait déjà parlé de la version Le livre en colère dans La colère dans la littérature jeunesse. Le livre qui dort suit le même principe : l’enfant est invité à vérifier que tout est prêt pour que le livre passe une bonne nuit !

J’apprécie tout particulièrement que ce livre permette à l’enfant de changer de rôle, pour se mettre dans celui de l’accompagnateur au sommeil. Ce type de jeu est essentiel aux enfants pour mieux appréhender les règles et les comportements sociaux et ce livre-jeu est un très bon support pour l’amener à cela !

Mon amoureux tient cependant à vous mettre en garde : dans Le livre qui dort, l’enfant est invité à « lire une histoire » au livre. Alos si vous aviez prévu un coucher expéditif, c’est loupé, surtout si votre enfant choisi de « lire » une looooongue histoire au livre 😅.

Un livre

un-livre-tullet

👉 Un livre, de Hervé Tullet

C’est un livre, tu fais comme il te dit et tu vas voir…

 

Ce livre-jeu de Tullet est un classique, et d’ailleurs pas la première fois que je vous en parle sur le blog : il figure d’ailleurs sur ma liste de livres qu’il est toujours de bon ton d’offrir !

Dans Un livre l’enfant est invité à participer en touchant, soufflant, cliquant (oui oui) ou encore en applaudissant des petits cercles qui réagissent toujours très étrangement ! Comme toujours chez Tullet, la couleur est mise à l’honneur.

Un livre existe en deux éditions : je ne peux que vous recommander l’édition grand format à la couverture cartonnée et la différence de prix est de toute façon minime.

 

Et vous, avez-vous des livres interactifs à me recommander, ceux auxquels vos enfants ne peuvent pas résister de participer ?

10 activités pour occuper un enfant de 2 ans sur le trajet des vacances

Je ne sais pas chez vous, mais ici les trajets de vacances sont parfois difficiles :

  • En voiture : à part le créneau de 14-17h qui permet d’être relativement tranquille, le Lardon hurle plus souvent que pas.
  • En train : ça va mieux avec l’âge et si on arrive à avoir des places en wagon famille, mais il faut être prêt à faire 40 aller-retours entre le siège et le wagon-bar avec le Lardon.
  • En avion : nous n’avons testé qu’une fois, les 3 heures d’avion ont paru en durer 10 fois plus dans notre avion blindé, le Lardon n’ayant que moyennement apprécié de n’avoir un terrain de jeu que de 0,5m2 (la surface de mes genoux) au moment où il apprenait à ramper et était en besoin constant de s’exercer.

Alors cette année, pour nos différentes escapades prévues, j’ai cherché des petites surprises pour l’occuper :

2018_0617_13292900-01.jpeg

Des trucs et des machins pour occuper le bestiau

Lire la suite

Les écrans sont dangereux pour les enfants, oui mais pourquoi ?

Le premier son que mon fils a entendu en arrivant dans sa nouvelle maison fut le son de la télé. Il avait 5 jours…

À l’époque, la télé tournait un peu plus qu’en général (mauvaises habitudes du congé maternité) mais l’idée que le son des publicités « polluent » ses oreilles m’horrifiait. Alors, assez vite, dès ses premiers mois de vie, j’ai arrêté de regarder la TV et forcé convaincu mon chéri de ne plus l’allumer pendant ses temps d’éveil. Effort que nous maintenons depuis maintenant 2 ans tous les jours jusqu’à 22 heures (oui, on a un couche tard) (mais qui se lève tard aussi 😁). Ceci dit notre effort a grandement été facilité suite à un cambriolage : plus de télé, plus de tentation… !

Lire la suite

Lire à un bébé

Enceinte, j’idéalisais beaucoup la lecture avec un bébé. Les livres faisant partie de ma vie, il était évident que c’était quelque chose que je voulais transmettre à mon enfant mais je n’avais pas pensé que ce serait…. comme ça. En deux ans (pas encore, mais bientôt, j’essaye de me préparer psychologiquement), il y a eu des phases où les livres ne l’intéressaient absolument pas ; où il restait concentré environ 3 pages ; où il ne voulait lire que certaines pages ; où il préférait manger les coins de la couverture ; d’autres où il réclame le MÊME livre en boucle pendant plusieurs mois…

De-la-petite-taupe-qui-voulait-savoir-qui-lui-avait-fait-sur-la-tete

J’ai du lire ce livre 3 fois chaque soir pendant de longs mois.

cherche-trouve-père-castor

Mais là, c’est ce livre qui m’est réclamé chaque soir depuis bientôt trois mois. La petite taupe me manque.

Lire la suite

Trois livres pour découvrir les pédagogies actives

Pédagogies activesMontessori, Reggio, Freinet, Steiner, ça vous parle ? Si la première est très connue, les autres un peu moins et pourtant ces pédagogies, dites actives, sont très inspirantes.

L’idée d’une pédagogie active, c’est comme son nom l’indique, de mettre l’enfant au coeur de son apprentissage. Il existe plusieurs courants et visions différentes, mais on retrouve un principe commun : pour bien apprendre, il faut prendre du plaisir à apprendre. Certaines pédagogies ont été pensées pour l’école, d’autre non mais toutes peuvent être une réelle inspiration pour la vie quotidienne.

Les trois livres que j’ai choisi de vous présenter dans cet article proposent des activités à faire à la maison ou en extérieur, en utilisant les théories de ces grands pédagogues. Dans ces livres, pas de « bricolage niveau maternelle » (mais si, vous voyez, les activités style « fabrication d’un cochon à partir d’une brique de lait ») (toutes mes excuses si vous aimez ce genre d’activités) mais des activités qui mettent l’enfant au centre.

Lire la suite