12-18 mois : 3 idées de cadeaux pour petit budget

Internet regorge d’idées de cadeaux pour le premier anniversaire. Rien que sur mes blogs préférés, on peut en trouver ici et , et par ici, ou encore par . Ces idées sont parfaites : durables, esthétiques, éthiques, éducatives… Avec ça, même plus besoin d’offrir de cadeaux pour les 3 ou 4 prochains anniversaires ! Et tant mieux, car la somme de ces idées revient à la modique somme de 1224€ (oui, j’ai fait le calcul) ! Merci Internet pour l’inspiration la facture !

Du coup, pour compléter, je vous propose quelques idées de cadeaux vraiment pas chers et qui plairont à tous les coups !

Le laisser manger seul

Et pour de vrai hein ! Et du début à la fin ! Pas de « Je te remplis la cuillère » et tu la mets en bouche seul ; non non non, c’est trop facile ça ! Laissez votre progéniture tester et essayer ! Laissez la manipuler cuillère, fourchette, couteau, verre !

Oh oui, il y en aura partout, c’est vrai. Mais quel beau cadeau que de le laisser montrer toute son ingéniosité pour manger ! Et puis, très vite, il mangera de plus en plus proprement en le temps que vous soyez invitez chez la Reine, il sera tout à fait apte à manger sans en mettre partout. (Et là, d’un coup, je donnerais tout pour voir les premiers repas de Georges et Charlotte : à votre avis, Kate Middleton et le prince Charles sont plutôt DME ou diversification traditionnelle) (Pardon, je m’égare !)

Etre disponible, toute la soirée

Je vous entend déjà penser « Comme elle y va l’autre là avec ses idées pourries. Ça on le fait tous les jours ! » Vraiment ? Toute la soirée ? Sans téléphone, liseuse, télécommande, livre ? Sans cuisine, ménage, paperasse et lessive ? Moi, je ne l’ai encore jamais réussi ! Pas toute la soirée en tout cas…

Alors pourquoi ne pas commander des pizzas (qu’iel pourra manger seul !) et passer la soirée à 100% avec votre enfant, jusqu’au coucher ? Allez, juste une fois ! (Endormissement rapide garanti après ça !) (pour le parent je veux dire)

Lui offrir la paix

Qu’ils rampent, marchent ou volent, à cet âge là, la motivation première des enfants est d’explorer le monde, et de manipuler tout ce qui passe entre leurs mains. Alors si le temps d’une journée, ils pouvaient expérimenter en toute tranquillité ?

2017-0514-20443600-01Oui, même monter sur la table basse (Quel beau challenge physique !) Oui, même taper sur le miroir avec le jouet en bois (Ça fait de la musique, c’est fantastique !). Oui même jouer avec le téléphone portable qu’on a laissé traîner (Oui mon ange, ce truc que j’ai dans les mains à longueur de journée est fascinant). Oui, même jouer avec les câbles du téléphones ! (Quelle famille n’en a pas 23 en rab dans les tiroirs ?) Oui, même manipuler les beaux livres ! (Faut dire qu’ils sont beaux, ça donne envie de les toucher !)

 

Alors, ça vous dit ?

Vous l’aurez-compris, ces idées sont déclinables à l’infini : et si elles ne sont pas chères, elles ont aussi le défaut de n’être pas évidentes… Travailler le lâcher prise et le disponibilité, un combat de tous les jours ! Je ne désespère pas de réussir à lui offrir la deuxième idée avant ses deux ans !

(Bon, et si vraiment c’est trop dur, il reste toujours l’option des jouets hors de prix !)

Le 8 mars, journée internationale des droits des femmes

 

L’année dernière, je n’ai pas eu à m’énerver devant les gens qui confondait la journée de la Fâme avec La journée internationale des droits des femmes puisque j’étais à la maternité en train de ne pas quitter des yeux mon nouveau né.

Mais cette année, parce que c’est une cause qui me tient à cœur, j’ai envie de me fendre d’un petit article. Je vois partout fleurir des initiatives demandant aux hommes de POUR UNE FOIS profiter de cette journée pour mettre les femmes à l’honneur en leur laissant le temps de parole. Je trouve ces initiatives excellentes.

Sauf que dans le monde de la parentalité, il n’y a pas de problème, la femme est bien présente elle ! En revanche, l’homme, c’est une autre histoire… Alors, voici quelques idées pour les hommes (pour les 364 jours restants par exemple ?) :

Lire la suite

Une bibliothèque bienveillante : par où commencer ?

Ces derniers mois, j’ai lu beaucoup de livres qui ont un point commun : donner des pistes pour éduquer ses enfants avec bienveillance, sans crier ni punir. Inévitablement, je me suis mise à comparer mes lectures entre elles, et clairement, j’ai mes chouchous.

Voici donc une petite review rapide des livres qui me sont tombés sous la main. Certains sont plus «techniques» ou théoriques que d’autres, certains plus « grand public » que d’autres, certains proposent de répondre à des problèmes concrets, d’autres de donner des pistes plus difficiles à appréhender mais plus long termes : bref, il y en a pour tous les goûts !

Lire la suite

Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud, et autres aventures éducatives du monde entier

comment-les-eskimos-gardent-les-bebes-au-chaudComment les Eskimos gardent les bébés au chaud et autres aventures éducatives du monde entier de Mei-Ling Hopgood. En voilà un titre intriguant pour ce livre que m’a offert une amie !

Édité dans « la collection Orange » (a-t-elle un autre nom ?) de Marabout, ce livre aborde une multicité de thèmes : portage ou poussette, cododo ou chambre à part, couches ou hygiène infantile naturelle ? Faut-il une heure de coucher fixe ? Les enfants peuvent-ils manger de tout ? L’instinct maternel est-il universel ?

Lire la suite