[Lecture] Pour un sommeil paisible et sans pleurs

un-sommeil-paisible-et-sans-pleurs«Accompagner son enfant vers le sommeil» (périphrase pour dire Quand est-ce qu’il va enfin s’endormir ce môme, j’en peux plus, et pour toute la nuit putain, j’en ai ras le cul de me réveiller toutes les heures), ça peut être long, très long. Long chaque soir, mais aussi long pendant des mois.

L’entourage, toujours prompt à aider et à donner son avis, même quand on ne l’a pas demandé a toujours de bons conseils : « Laisse le pleurer, tu verra, il deviendra bleu pendant deux heures, mais au bout de deux jours, c’est fini » ou bien le fameux « Tu sais, tu va te faire bouffer à force… » que tu choisiras peut-être d’écouter le soir ou la nuit DE TROP. Ou peut-être que tu resteras fidèle à ton projet d’éducation : « Je ne laisserais PAS pleurer mon enfant». C’est la voie que j’ai choisi, et ce n’est clairement pas la plus facile.

Lire la suite